Goto main content
5

Shock and Awe

É.-U. 2017. Drame politique de Rob Reiner avec Woody Harrelson, James Marsden, Rob Reiner. Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, des journalistes du groupe de presse Knight Ridder enquêtent sur les motifs invoqués par la Maison-Blanche pour envahir l'Irak. Hommage fade au journalisme rigoureux. Ensemble démonstratif et peu subtil. Habile incorporation d'images d'archives. W. Harrelson solide aux côtés de partenaires moins convaincants. (sortie en salle: 27 juillet 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
5

Shock and Awe (Shock and Awe)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2017. Drame politique de Rob Reiner avec Woody Harrelson, James Marsden, Rob Reiner.

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, des journalistes du groupe de presse Knight Ridder enquêtent sur les motifs invoqués par la Maison-Blanche pour envahir l'Irak. Hommage fade au journalisme rigoureux. Ensemble démonstratif et peu subtil. Habile incorporation d'images d'archives. W. Harrelson solide aux côtés de partenaires moins convaincants. (sortie en salle: 27 juillet 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Au lendemain des attentats terroristes du 11 septembre 2001, l'administration Bush fait publiquement porter le blâme à Saddam Hussein, justifiant ainsi une invasion de l'Irak. Sceptiques, des journalistes du groupe de presse américain Knight Ridder mènent une enquête rigoureuse, au terme de laquelle ils découvrent que les motifs invoqués par la Maison-Blanche pour entrer en guerre ne sont qu'un tissu de mensonges.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En réalisant un film sur le pouvoir d'un journalisme intègre à une époque où la presse et le gouvernement américains sont en conflit ouvert, Rob Reiner (A FEW GOOD MEN) avait l'occasion de faire oeuvre utile. Hélas, il rate le coche. Si l'ensemble marque des points sur le plan factuel, notamment grâce à une habile incorporation d'images d'archives dans le récit, il en perd sur le plan de la subtilité, de la qualité des dialogues et de l'originalité de la mise en scène. Et avec ses personnages secondaires féminins superficiels, qui témoignent d'une vision dépassée, le film frôle parfois le ridicule. À l'exception du solide Woody Harrelson, les interprètent jouent sans grande conviction.

Texte : Jules Couturier

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2018. Drame de Sébastien Marnier avec Laurent Lafitte, Luana Bajrami, Victor Bonnel. Classement: 13 ans +.

Un professeur de français obtient un poste de remplaçant dans un lycée huppé, à la suite du suicide de son prédécesseur. Ses élèves, surdoués et méprisants, deviennent pour lui une source d'angoisse, au point de sentir le besoin de les espionner.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3