Goto main content
3

Sage femme

Fr. 2017. Drame de Martin Provost avec Catherine Deneuve, Catherine Frot, Olivier Gourmet. Une vieille dame ayant mené une vie libre et dissipée ressurgit dans la vie de la fille de son ancien amant, une sage-femme à l'aube de la cinquantaine. Leçon de sagesse sensible et émouvante sur le ressentiment et les regrets. Récit bien construit, riche en détails. Réalisation en douceur, dans la simplicité. Tandem d'actrices impérial. (sortie en salle: 11 août 2017)

Général
3

Sage femme (Sage femme)

Général Général

Fr. 2017. Drame de Martin Provost avec Catherine Deneuve, Catherine Frot, Olivier Gourmet.

Une vieille dame ayant mené une vie libre et dissipée ressurgit dans la vie de la fille de son ancien amant, une sage-femme à l'aube de la cinquantaine. Leçon de sagesse sensible et émouvante sur le ressentiment et les regrets. Récit bien construit, riche en détails. Réalisation en douceur, dans la simplicité. Tandem d'actrices impérial. (sortie en salle: 11 août 2017)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Béatrice et Claire ne se sont pas vues depuis plus de trente ans. La première, une femme entretenue et parieuse compulsive, avait quitté le père de la seconde, sans donner d'explication. Atteinte d'une tumeur maligne au cerveau, Béatrice cherche maintenant à retrouver celui qu'elle considère comme l'homme le plus important de sa vie. En plein café parisien, Claire l'informe rapidement de la situation: son père s'est suicidé peu après son départ. Béatrice, qui ignorait tout de la chose, s'effondre, puis tente de se racheter auprès de Claire. Sage-femme dans une maternité de Mantes-la-Jolie sur le point d'être convertie en pôle-naissance de haute technologie, cette dernière ne veut rien entendre. Puis, rendue sensible à la détresse de cette femme seule au monde, elle favorise un rapprochement.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec SÉRAPHINE et VIOLETTE, Martin Provost s'est imposé comme un portraitiste de femmes sensible et inspiré. SAGE FEMME, qui rompt avec le modèle biographique des opus susmentionnés, confirme néanmoins ce statut. Au programme: non plus une mais bien deux figures féminines, défendues par deux impératrices du cinéma français: Deneuve et Frot, Catherine de leurs prénoms. Tout ici passe par l'opposition en vases communicants des deux femmes, la première hédoniste rongée par les regrets, la seconde ascétique figée dans son ressentiment, l'une qui prend, l'autre qui donne. À la manière douce et agile d'un Claude Sautet, Provost mesure le fossé qui les sépare et les sensibilités qui les rapprochent, par de nombreux détails significatifs. Faufilé dans la trame, le commentaire sur le travail des sages-femmes, propice à des scènes bouleversantes, élève à grande hauteur cette émouvante leçon de sagesse modulée par la très belle musique de Grégoire Hetzel. Dans un rôle qui aurait pu sembler ingrat, eut-il été tenu par un autre acteur, Olivier Gourmet en impose et séduit en amant-ami libre et libérateur, trait d'union entre une Frot épatante et une Deneuve parfaite. (Texte rédigé en février 2017, dans le cadre du Festival de Berlin).

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Arg. 2018. Drame de Benjamin Naishtat avec Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro. Classement: En attente de classement.

Dans une Argentine politiquement instable, la vie quotidienne sans histoire d'un avocat, père de famille bourgeois, se met à vaciller après une altercation remarquée avec un client agressif dans un restaurant.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3