Goto main content
4

Pur sang (Thoroughbreds)

É.-U. 2017. Thriller de Cory Finley avec Olivia Cooke, Anya Taylor-Joy, Anton Yelchin. Influencée par une amie d'enfance asociale, une fille de la haute société du Connecticut force un repris de justice à assassiner son odieux beau-père. Thriller psychologique vénéneux. Scénario ingénieux et imprévisible, mais bavard et pas totalement convaincant. Réalisation élégante, stylisée et très étudiée. O. Cooke glaçante. (sortie en salle: 9 mars 2018)

13 ans +
4

Pur sang (Thoroughbreds)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2017. Thriller de Cory Finley avec Olivia Cooke, Anya Taylor-Joy, Anton Yelchin.

Influencée par une amie d'enfance asociale, une fille de la haute société du Connecticut force un repris de justice à assassiner son odieux beau-père. Thriller psychologique vénéneux. Scénario ingénieux et imprévisible, mais bavard et pas totalement convaincant. Réalisation élégante, stylisée et très étudiée. O. Cooke glaçante. (sortie en salle: 9 mars 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Sous prétexte de l'aider à réviser ses cours, Amanda se présente chez Lily, son ancienne camarade d'équitation. Diagnostiquée personnalité limite aux tendances schizoïdes depuis un incident impliquant un cheval, la cynique Amanda sait bien que sa mère a orchestré ces retrouvailles pour lui procurer un semblant de vie sociale. Réalisant rapidement que Lily déteste son beau-père, l'odieux et autoritaire Mark, Amanda suggère tout bonnement de le tuer. D'abord choquée par cette proposition, la riche adolescente l'apprivoise tranquillement. Elle croit du reste avoir trouvé l'individu idéal pour exécuter ce délicat contrat: Tim, un dealer aux ambitions démesurées qui, depuis sa sortie de prison, travaille comme valet dans un hôtel. Refusant tout net de tuer quiconque, le jeune homme se résigne, devant la menace des deux filles de révéler ses antécédents d'agresseur sexuel.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce vénéneux thriller psychologique et criminel, qui emprunte autant au STRANGERS ON A TRAIN d'Hitchcock qu'au HEAVENLY CREATURES de Peter Jackson, profite d'une mise en scène élégante et très étudiée de Cory Finley, un débutant au talent fort prometteur. Cela dit, sa propension à la stylisation, qui confine à l'ostentation, s'exerce parfois aux dépens de son scénario (tiré de sa propre pièce), certes ingénieux et imprévisible, mais bavard et pas uniformément convaincant. De fait, une sous-intrigue, impliquant le voyou incarné par le regretté Anton Yelchin (mort durant le tournage), tourne en eau de boudin après une amorce musclée. Remarquée dans l'inégal OUIJA, Olivia Cooke offre ici une performance glaçante, aux côtés d'une Anya Taylor-Joye d'abord lisse, puis progressivement inquiétante. Le jeu des deux actrices est au diapason de l'insolite et stridente bande sonore signée par le violoncelliste Erik Friedlander (DEAD MAN WALKING).

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Edouard Bergeon avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

1979. Pierre reprend en main la ferme de son père. Dix-sept ans plus tard, marié et père à son tour, il lutte pour maintenir l'entreprise familiale à flot, dans un contexte socio-économique de plus en plus difficile.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3