Goto main content
3

Primas

Can. 2017. Documentaire de Laura Bari . Deux cousines argentines, qui ont subi la violence masculine durant l'enfance, brisent la loi du silence afin d'encourager les victimes de pareils sévices à dénoncer leurs agresseurs. Portrait émouvant de deux jeunes filles courageuses. Illustration éloquente des vertus thérapeutiques de l'art. Traitement frontal, exempt de complaisance. Réalisation inventive et poétique. (sortie en salle: 28 septembre 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Primas (Primas)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Can. 2017. Documentaire de Laura Bari .

Deux cousines argentines, qui ont subi la violence masculine durant l'enfance, brisent la loi du silence afin d'encourager les victimes de pareils sévices à dénoncer leurs agresseurs. Portrait émouvant de deux jeunes filles courageuses. Illustration éloquente des vertus thérapeutiques de l'art. Traitement frontal, exempt de complaisance. Réalisation inventive et poétique. (sortie en salle: 28 septembre 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
À l'âge de dix ans, Rocio Alvarez a été enlevée, battue puis brûlée vive par un inconnu, avant d'être abandonnée dans le désert près de Buenos Aires. Dans la province de Mendoza, sa cousine Aldana Bari a été abusée sexuellement par son père pendant de nombreuses années, alors qu'elle était enfant. Bien que la douleur soit encore vive, Rocio et Aldana, maintenant adolescentes, décident de relater par le détail ces événements. Au fil de rencontres virtuelles ou en personne, elles témoignent face à la caméra, afin d'encourager les victimes de pareils sévices à dénoncer leurs agresseurs.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec ce troisième long métrage, Laura Bari confirme son penchant pour les portraits humains, empreints de résilience et d'une grande exemplarité. Après avoir montré un enfant aveugle à l'imaginaire fertile (ANTOINE) et un travailleur lourdement handicapé (ARIEL), la cinéaste d'origine argentine porte cette fois son regard sur deux jeunes filles traumatisées par la violence masculine, dont l'une est sa propre nièce. Frontal et parfois choquant, le filmage des confidences naît d'une relation complice, sans jamais tomber dans la complaisance. À preuve, les délicats gros plans des blessures sur la quasi-totalité du corps de Rocio, ou les détails des viols à répétition racontés par Aldana lors d'une séquence absolument déchirante. Inventive, souvent poétique et onirique, la mise en scène illustre avec éloquence les vertus de l'expression artistique (cirque, théâtre, danse), au centre du processus de reconstitution identitaire entrepris avec courage par les victimes.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2018. Drame de Sébastien Marnier avec Laurent Lafitte, Luana Bajrami, Victor Bonnel. Classement: 13 ans +.

Un professeur de français obtient un poste de remplaçant dans un lycée huppé, à la suite du suicide de son prédécesseur. Ses élèves, surdoués et méprisants, deviennent pour lui une source d'angoisse, au point de sentir le besoin de les espionner.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3