Aller au contenu principal
4

Origami

Qué. 2017. Thriller de Patrick Demers avec François Arnaud, Normand D'Amour, Nobuya Shimamoto. Apprenant que la ligne du temps est souple, un Montréalais cherche à retourner dans le passé, afin d'empêcher que survienne l'incident tragique qui a fait éclater sa petite famille. Thriller existentiel mâtiné de science-fiction. Intrigue labyrinthique bien menée. Un certain flottement au mitan du film. Ensemble énergique et atmosphérique. Bonne composition de F. Arnaud. (sortie en salle: 27 avril 2018)

13 ans +
4

Origami (Origami)

13 ans + 13 ans +

Qué. 2017. Thriller de Patrick Demers avec François Arnaud, Normand D'Amour, Nobuya Shimamoto.

Apprenant que la ligne du temps est souple, un Montréalais cherche à retourner dans le passé, afin d'empêcher que survienne l'incident tragique qui a fait éclater sa petite famille. Thriller existentiel mâtiné de science-fiction. Intrigue labyrinthique bien menée. Un certain flottement au mitan du film. Ensemble énergique et atmosphérique. Bonne composition de F. Arnaud. (sortie en salle: 27 avril 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Filmoption International
Un Japonais rend visite à David Marceau, un restaurateur d'oeuvres d'art de Montréal. L'étranger se présente à lui comme l'auteur d'un livre sur le temps, dont l'idée lui aurait été soufflée par le Québécois, il y a quelques années. Apprenant de fil en aiguille que la ligne du temps est souple, David cherche à retourner dans le passé, afin d'empêcher que survienne l'incident tragique qui a fait éclater sa petite famille. Mais le présent et le futur se rappellent à lui, chaque échappée vers l'instant X le ramenant à son point de départ, dans l'aile psychiatrique d'un hôpital où il a été interné sans savoir pourquoi. Ou encore chez son père débosseleur, qui l'aide à soigner son terrible mal de vivre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

MEMENTO, POSSIBLE WORLDS, SOURCE CODE... les modèles de thrillers existentiels à l'intrigue labyrinthique ne manquent pas. Les scénaristes André Gulluni (ROCHE, PAPIER, CISEAUX) et Claude Lalonde (10 1/2) et le trop rare Patrick Demers (JALOUX) réussissent néanmoins à s'approprier la formule avec ce jeu de pistes à la fois énergique et atmosphérique, qui jongle avec des principes de physique fascinants et des enjeux psychologiques puissants. Le récit se révèle particulièrement fertile en pièges cognitifs, tendus à parts égales entre les spectateurs et le héros campé par un François Arnaud à fleur de peau. Un épisode central, plus réaliste, déstabilise et marque une rupture plus ou moins organique. Mais la mise en scène sophistiquée et par moments clinique de Demers réussit toujours à propulser le film, à lui procurer ce souffle et cet effet stroboscopique qui fait d'ORIGAMI une expérience assez unique dans le corpus québécois. La superbe musique de Ramachandra Borcar contribue aussi à l'envoûtement.

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

17 septembre 2018, 23:00:31

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Thème du voyage dans le temps prétexte à une exploration d'un choc post-traumatique d'un drame. Ensemble exerçant un pouvoir de fascination chez le spectateur. Intrigantes pistes narratives. Effet de dépression au milieu du film entrainant une longueur. Jeu crédible de F. Arnaud.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3