Goto main content
3

Corps et âme (Testrol es lelekrol)

Hongr. 2017. Drame sentimental de Ildiko Enyedi avec Alexandra Borbély, Geza Morcsanyi, Reka Tenki. Le directeur d'un abattoir découvre que ses rêves nocturnes sont identiques à ceux de la fonctionnaire autiste chargée du contrôle de la qualité de son établissement. Oeuvre de cinéma libre et sans compromis. Écriture visuelle insolite et forte. Ensemble à la fois ludique et désenchanté. Interprètes exceptionnels.

En attente de classement
3

Corps et âme (Testrol es lelekrol)

En attente de classement En attente de classement

Hongr. 2017. Drame sentimental de Ildiko Enyedi avec Alexandra Borbély, Geza Morcsanyi, Reka Tenki.

Le directeur d'un abattoir découvre que ses rêves nocturnes sont identiques à ceux de la fonctionnaire autiste chargée du contrôle de la qualité de son établissement. Oeuvre de cinéma libre et sans compromis. Écriture visuelle insolite et forte. Ensemble à la fois ludique et désenchanté. Interprètes exceptionnels.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
L'arrivée de Maria, fonctionnaire déléguée au contrôle de la qualité, vient perturber l'écosystème d'un abattoir de bovins. Endre, le directeur de l'établissement, tente d'établir le contact avec cette jeune femme apparemment autiste, qui refuse tout rapport avec les autres et applique le règlement à la lettre. De fait, il se heurte à un mur. Du moins jusqu'à ce qu'une expertise psychiatrique des employés, ordonnée par une enquête policière déclenchée par la disparition d'un stock de sédatifs, force un rapprochement. Car chaque nuit, Maria et Endre font le même rêve, lui se projetant dans la peau d'un cerf, elle dans celle de la biche qui l'accompagne dans son parcours en forêt. Stupéfait par l'exacte similitude de leurs subconscients, le duo se retrouve chaque matin pour comparer les rêves de la dernière nuit. Mais leur soudaine intimité ne vient pas sans causer quelques complications.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Découverte en 1989 avec MON 20e SIÈCLE, la Hongroise Ildiko Enyedi n'avait pour ainsi dire pas refait surface à l'international. ON BODY AND SOUL devrait corriger la situation. Cette oeuvre de cinéma à part entière, originale et sans compromis, est marquée par une écriture visuelle insolite, très forte, en soutien à une pensée libérée des règles et des modèles. Pour situer le film, disons que sa retenue et son esprit, à la fois ludique et désenchanté, rappellent TONI ERDMANN de Maren Ade. Et que la cartographie des sentiments, surréaliste et proche du conte, convoque le cinéma de Bent Hamer (KITCHEN STORIES, O'HORTEN). Bref, Enyedi nous entraîne en plein territoire de création, pour une histoire d'amour singulière, dont la tendresse infinie est répercutée dans le décor brutal et sanguinolent d'un abattoir de bovins. Le montage au scalpel découpe avec finesse les corps des protagonistes, tirant le maximum d'expression d'un geste ou d'un regard. Cette absence de mots inutiles donne aux deux exceptionnels interprètes l'occasion de composer des personnages de lumière et de mystère. (Texte rédigé en février 2017, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.

En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3