Goto main content
3

Nico 1988

It. 2017. Drame biographique de Susanna Nicchiarelli avec Trine Dyrholm, John Gordon Sinclair, Anamaria Marinca. À l'aube de ses 50 ans, la chanteuse Christa Päffgen, alias Nico, écume les salles underground européennes à l'occasion d'une tournée promotionnelle chaotique. Évocation sensible des dernières années d'une idole déchue. Portée universelle d'un portrait de mère hantée par l'absence d'un fils. Réalisation expressive. Captivante T. Dyrholm. (sortie en salle: 31 août 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Nico 1988 (Nico 1988)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

It. 2017. Drame biographique de Susanna Nicchiarelli avec Trine Dyrholm, John Gordon Sinclair, Anamaria Marinca.

À l'aube de ses 50 ans, la chanteuse Christa Päffgen, alias Nico, écume les salles underground européennes à l'occasion d'une tournée promotionnelle chaotique. Évocation sensible des dernières années d'une idole déchue. Portée universelle d'un portrait de mère hantée par l'absence d'un fils. Réalisation expressive. Captivante T. Dyrholm. (sortie en salle: 31 août 2018)

En 1986, la chanteuse Christa Päffgen, alias Nico, écume les salles underground européennes pour faire la promotion de son plus récent album. De l'Angleterre à la Pologne, en passant par l'Italie et la Tchécoslovaquie, le périple ressemble à une colonie de vacances improvisée, bien davantage qu'à la tournée d'une vedette internationale. Richard, l'organisateur, tente de conserver un peu de cohésion dans le groupe en gérant comme il peut les tracas logistiques, les coups de gueule et l'approvisionnement en héroïne de sa vedette, dont il est secrètement amoureux. Mais à l'aube de ses cinquante ans, celle qui fut jadis l'égérie de la scène new-yorkaise n'est plus qu'une femme désabusée, hantée par les souvenirs d'un douloureux passé.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ancienne assistante de Nanni Moretti, Susanna Nicchiarelli propose dans ce premier long métrage une évocation sensible des trois années précédant la mort d'une icône de la scène alternative internationale. En se concentrant sur cette courte période symboliquement riche dans la vie de l'idole déchue, la cinéaste parvient à mieux cerner la personnalité complexe de cette dernière, une femme désenchantée et prématurément usée, hantée par l'absence de son fils. Il en ressort un portrait d'une portée universelle, sur les thèmes de la maternité, la dichotomie entre mythe et réalité, et les défis de la création indépendante. Contournant aisément les conventions du biopic traditionnel, Nicchiarelli signe une mise en scène expressive, baignant dans des ambiances rétro savamment créées par la directrice photo Crystel Fournier (BANDE DE FILLES), le tout enrichi par des archives filmées dans les années 1960 par Jonas Mekas. Dominant une distribution irréprochable, l'actrice et chanteuse danoise Tryne Dyrholm (POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE, LA COMMUNAUTÉ) confère une présence captivante à sa Nico, artiste de l'ombre réhabilitée depuis peu.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Bel. 2018. Drame de Guillaume Senez avec Romain Duris, Basile Grunberger, Lena Girard Voss. Classement: Général.

Son épouse ayant déserté le domicile familial sans explication, un employé d'entrepôt se démène pour subvenir aux besoins de leurs deux jeunes enfants. Sa mère veuve lui donne un coup de main, ainsi que sa soeur cadette, de passage dans la région.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3