Goto main content
3

Mon Royaume en Floride (The Florida Project)

Dimanche 01 Septembre à 12:10 | Super Écran 1

É.-U. 2017. Comédie dramatique de Sean Baker avec Brooklynn Prince, Willem Dafoe, Bria Vinaite. Dans un motel miteux en périphérie de Disney World, une fillette de six ans, laissée à elle-même par sa mère délinquante, passe son été à faire des mauvais coups avec ses amis. Regard empathique sur une Amérique de laissés-pour-compte. Réalisation fluide au style brut. Émouvantes touches de poésie. B. Prince extraordinaire de naturel. Attachant W. Dafoe. (sortie en salle: 20 octobre 2017)

13 ans + (langage vulgaire)
3

Mon Royaume en Floride (The Florida Project)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 2017. Comédie dramatique de Sean Baker avec Brooklynn Prince, Willem Dafoe, Bria Vinaite.

Dans un motel miteux en périphérie de Disney World, une fillette de six ans, laissée à elle-même par sa mère délinquante, passe son été à faire des mauvais coups avec ses amis. Regard empathique sur une Amérique de laissés-pour-compte. Réalisation fluide au style brut. Émouvantes touches de poésie. B. Prince extraordinaire de naturel. Attachant W. Dafoe. (sortie en salle: 20 octobre 2017)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Dans un motel miteux en périphérie de Disney World, Moonee, une fillette de six ans qui n'a pas la langue dans sa poche, passe son été à faire des mauvais coups en compagnie de Scooty, un voisin de son âge, et leur nouvelle amie Jancey, qui habite dans un établissement voisin. La petite peste est en fait laissée à elle-même par sa jeune mère Halley, qui recourt à des moyens pas toujours licites pour payer la chambre. Au grand dam de Bobby, le bienveillant gérant du motel, qui en a déjà plein les bras avec sa clientèle hétéroclite et démunie. Mais quand Moonee dépasse les bornes, elle provoque un conflit entre sa mère et celle de Scootie, qui aura des conséquences dramatiques.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec davantage de moyens techniques, mais en préservant son style brut, sur le vif, le réalisateur de TANGERINE poursuit sa chronique de l'Amérique des laissés-pour-compte. Son regard empathique se porte ici sur une enfant innocente dans sa malveillance, aux prises avec une mère aimante mais irresponsable. D'une main sûre, Sean Baker enchaîne avec fluidité des scènes dont l'ordre pourrait être interchangé, sans que le résultat ne perde de son impact. Car ce qui prime, c'est la vie au jour le jour, où rien ne se passe, mais où jaillissent par intermittence d'émouvants moments de poésie. Plus faible dans son dernier tiers, le film culmine sur un dénouement crève-coeur, d'une intelligence enchanteresse et d'un cynisme calculé. Face à Willem Dafoe, très attachant en gérant protecteur, la nouvelle venue Bria Vinaite crève l'écran dans le rôle de la mère délinquante. Dans celui de l'irrésistible Moonee, la petite Brooklyn Prince est extraordinaire de naturel, de candeur et d'effronterie. (Texte rédigé en octobre 2017, dans le cadre du Festival du nouveau cinéma de Montréal)

Texte : Rachel Bergeron-Cyr

COMMENTAIRES

09 février 2019, 14:59:23

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

des enfants qui se comportent comme des enfants de riches, j'avais deja lu ca comme commentaire et je trouve qu'il n'avait pas tort. Le film a cependant un bel impact dans sa façon d'évoquer le quotidien de personnes «ordinaires», qui culmine sur une finale touchante.

J'attribue à ce film la Cote 3


27 décembre 2018, 16:58:25

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

J'ai trouvé les enfants vraiment déplaisant mais au sinon le film est très bon

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

G.-B. 2018. Documentaire de Victor Kossakovsky. Classement: Général.

Du Groenland à la Floride, en passant par la Russie et la Californie, la force brute de l'eau déchaîne une puissance dévastatrice hors du commun. Désarmé, l'humain doit se contenter de la contempler ou de la subir.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3