Goto main content
3

Le Commun des mortels

Can. 2017. Documentaire de Carl Leblanc . Le réalisateur retrace le parcours de son père Éverard Leblanc, un homme humble mais débrouillard, qui a vécu les bouleversements sociaux ayant forgé le Québec moderne. Portrait bouleversant d'un homme simple traversant les époques. Dosage heureux de pudeur et de lyrisme. Narration magnifiquement écrite. Images d'une grande beauté. Témoignages empreints d'empathie. (sortie en salle: 12 mai 2017)

Général
3

Le Commun des mortels (Le Commun des mortels)

Général Général

Can. 2017. Documentaire de Carl Leblanc .

Le réalisateur retrace le parcours de son père Éverard Leblanc, un homme humble mais débrouillard, qui a vécu les bouleversements sociaux ayant forgé le Québec moderne. Portrait bouleversant d'un homme simple traversant les époques. Dosage heureux de pudeur et de lyrisme. Narration magnifiquement écrite. Images d'une grande beauté. Témoignages empreints d'empathie. (sortie en salle: 12 mai 2017)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
En visite au CHSLD gaspésien où réside son père Éverard, Carl Leblanc constate que cet homme simple, qui n'a jamais quitté sa chère péninsule, semble disparaître tranquillement. Avant qu'il ne soit trop tard, le cinéaste entreprend de raconter les étapes de son existence au cours du siècle dernier, ainsi que la façon dont il a vécu les différents bouleversements sociaux qui ont peu à peu forgé le Québec moderne.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Élégie du temps qui passe et portrait d'un homme simple traversant les époques, LE COMMUN DES MORTELS constitue un sommet dans l'oeuvre de Carl Leblanc (L'OTAGE, LE COEUR D'AUSCHWITZ). Dosant avec bonheur lyrisme et pudeur, le réalisateur rend un hommage senti à son père ainsi qu'à toute une génération d'hommes humbles et débrouillards, qui ont contribué à bâtir notre province. Au moyen d'une narration magnifiquement écrite et enveloppante, Leblanc télescope la petite et la grande histoire, alors que divers intervenants viennent apporter leurs témoignages éclairants et empreints d'empathie. Visuellement sublime, le film bénéficie d'un montage dynamique et de mouvements de caméra gracieux. Une expérience unique pour le spectateur, qui en sort chaviré et rempli de gratitude.

Texte : Bruno Dufort

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie de Sophie Letourneur avec Jonathan Cohen, Marina Foïs, Jacqueline Kakou. Classement: 13 ans +.

Une pianiste de concert tombe involontairement enceinte par la faute de son mari et agent qui, à 40 ans, s'est découvert un soudain désir de paternité. Arborant un ventre anormalement gros, l'artiste dépassée voit son conjoint vivre sa grossesse par procuration.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3