Go to main content
4

La Bataille des sexes (Battle of the Sexes)

É.-U. 2017. Drame sportif de Jonathan Dayton, Valerie Faris avec Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough. En 1973, la championne de tennis Billie Jean King affronte dans un match d'exhibition l'ancien numéro un mondial Bobby Riggs, qui défend la supériorité des hommes sur les courts. Aspects personnels et intimes traités avec sensibilité et émotion. Enjeux historiques et sociaux abordés mollement. Réalisation peu inventive mais efficace. E. Stone et S. Carell charismatiques. (sortie en salle: 29 septembre 2017)

Général
4

La Bataille des sexes (Battle of the Sexes)

Général Général

É.-U. 2017. Drame sportif de Jonathan Dayton, Valerie Faris avec Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough.

En 1973, la championne de tennis Billie Jean King affronte dans un match d'exhibition l'ancien numéro un mondial Bobby Riggs, qui défend la supériorité des hommes sur les courts. Aspects personnels et intimes traités avec sensibilité et émotion. Enjeux historiques et sociaux abordés mollement. Réalisation peu inventive mais efficace. E. Stone et S. Carell charismatiques. (sortie en salle: 29 septembre 2017)

En 1972, Billie Jean King remporte le US Open. L'euphorie de la championne mondiale de tennis s'estompe toutefois rapidement quand elle réalise que pour ce prestigieux tournoi, elle n'a gagné que cent mille dollars, soit huit fois moins que le vainqueur chez les hommes. Forte du soutien de son époux, la populaire athlète décide de fonder, avec son associée Gladys Heldman et d'autres joueuses professionnelles, un circuit entièrement féminin, doté de ses propres tournois et commanditaires. C'est dans ce contexte que deux événements viennent bouleverser le cours de sa vie: sa rencontre avec une coiffeuse, pour laquelle elle ne peut cacher bien longtemps son attirance, et le match d'exhibition qui l'oppose à Bobby Riggs, ancien numéro 1 mondial âgé de 55 ans, qui tient à prouver que les femmes sont moins fortes que les hommes sur les courts de tennis. Télédiffusée le 20 septembre 1973, cette "bataille des sexes" attire près de 90 millions de spectateurs à travers le monde.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette rare incursion cinématographique dans l'univers du tennis professionnel se présente à la fois comme un rappel de ce match historique (évoqué en 2001 dans le téléfilm "When Billie Beat Bobby") et une biographie des deux belligérants. Or, si le volet intime et personnel se signale par sa sensibilité - au premier chef dans les scènes où Billie Jean King découvre son homosexualité -, le récit perd de son souffle dramatique lorsque vient le moment de souligner l'importance symbolique de ce match dans l'histoire du sport et des luttes féministes. À défaut d'invention, et en dépit d'un abus de musique, la réalisation de Jonathan Dayton et Valerie Faris (LITTLE MISS SUNSHINE, RUBY SPARKS) possède l'efficacité requise, tandis que l'abattage des deux vedettes emporte tout sur son passage. Face à une déterminée et charismatique Emma Stone (LA LA LAND), Steve Carell (FOXCATCHER) épate dans sa manière de jouer sur la fine ligne entre émotion et drôlerie.

Texte : Helen Faradji

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3