Goto main content
4

Gaspard va au mariage

Fr. 2017. Comédie sentimentale de Antony Cordier avec Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Theret. À l'occasion des secondes noces de son père, un jeune homme revient au zoo familial en compagnie d'une inconnue qui a accepté de se faire passer pour sa petite amie. Chronique délicate et nuancée d'un clan atypique. Traitement décalé, évitant toute dramatisation excessive. Quelques longueurs. Interprétation dynamique et juste. (sortie en salle: 17 August 2018)

13 ans +
4

Gaspard va au mariage (Gaspard va au mariage)

13 ans + 13 ans +

Fr. 2017. Comédie sentimentale de Antony Cordier avec Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Theret.

À l'occasion des secondes noces de son père, un jeune homme revient au zoo familial en compagnie d'une inconnue qui a accepté de se faire passer pour sa petite amie. Chronique délicate et nuancée d'un clan atypique. Traitement décalé, évitant toute dramatisation excessive. Quelques longueurs. Interprétation dynamique et juste. (sortie en salle: 17 August 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Après une longue période sans donner de nouvelles, Gaspard accepte de reprendre contact avec les siens à l'occasion du second mariage de son père. Dans le train qui le mène au zoo familial, il rencontre Laura, à qui il propose de se faire passer pour sa petite amie, moyennant rétribution. Une fois arrivé, le faux couple est accueilli à bras ouverts par une maisonnée toujours aussi timbrée, constituée d'un paternel cavaleur qui ne sait comment rompre avec ses multiples conquêtes, d'un frère cartésien qui s'occupe des bêtes comme il peut et d'une soeur cadette qui se prend pour un ours. Tout irait pour le mieux si les noces n'avaient pas été annulées à la dernière minute et si la vétuste entreprise n'était pas au bord de la faillite.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après DOUCHES FROIDES et HAPPY FEW (inédits en salle au Québec) Antony Cordier examine de nouveau la notion de normalité, ici à travers une chronique délicate et nuancée d'un clan atypique. Immergé dans un théâtre métaphorique bousculant joyeusement les frontières entre l'humain et l'animal, le naïf quiproquo initial cède progressivement le pas à une fable mélancolique sur la perte d'innocence, la solidité du noyau familial et l'ambiguïté des relations amoureuses. Par son traitement décalé, Cordier évite toute dramatisation excessive. Sa réalisation est à l'avenant, légère et rythmée, mais non sans quelques petites longueurs. Laetitia Dosch (JEUNE FEMME) incarne avec finesse une idéaliste un peu coincée, tandis que le Belge Johan Heldenbergh (LA MERDITUDE DES CHOSES) confère au père primesautier une présence juste et profonde.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3