Goto main content
4

Ciao Ciao

Chin. 2017. Drame de Song Chuan avec Liang Xueqin, Zhang Yu, Hong Chang. Lors d'un bref séjour dans sa province natale, une jeune fille fascinée par la grande ville se laisse séduire par le fils vaurien d'un vendeur d'alcool de contrebande. Vision désenchantée d'une Chine en perte de repères. Récit mince, au déroulement lent. Paysages d'une beauté extraordinaire. Musique expressive. Interprètes dans la note. (sortie en salle: 6 juillet 2018)

13 ans +
4

Ciao Ciao (Ciao Ciao)

13 ans + 13 ans +

Chin. 2017. Drame de Song Chuan avec Liang Xueqin, Zhang Yu, Hong Chang.

Lors d'un bref séjour dans sa province natale, une jeune fille fascinée par la grande ville se laisse séduire par le fils vaurien d'un vendeur d'alcool de contrebande. Vision désenchantée d'une Chine en perte de repères. Récit mince, au déroulement lent. Paysages d'une beauté extraordinaire. Musique expressive. Interprètes dans la note. (sortie en salle: 6 juillet 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
De retour dans son village natal en montagne, Ciao Ciao n'a de cesse de clamer sa fascination pour la grande ville et son profond mépris pour les péquenauds sans ambition de son patelin. Au premier chef sa propre mère, une femme vaillante qui s'échine à longueur de journée, pendant que son père, soi-disant inapte au travail, confectionne un aphrodisiaque avec du venin de serpent. Son flirt avec un coiffeur attentionné amène Ciao Ciao à prolonger son séjour, puis à renouer avec Li Wei, un ami d'enfance. Contre toute attente, ce petit délinquant ivrogne, joueur invétéré et grand consommateur de prostituées, parvient à la séduire. Après leur mariage cependant, Ciao Ciao découvre que son nouveau beau-père, commerçant veuf qui fournit la région en alcool de contrebande, entretient depuis des années une liaison avec sa mère.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À travers le pathétique destin d'une jeune fille aussi snob que naïve, Song Chuan (l'inédit HUAN HUAN) brosse un portrait désenchanté d'une Chine en perte de repères. Mince et lent dans son déroulement, avec ses plans répétitifs de personnages fumant leur cigarette les yeux dans le vague, le récit est toutefois enrichi de scènes illustrant avec éloquence la déroute des valeurs traditionnelles dans un pays gangrené par la corruption et les plaisirs éphémères. La mainmise du parti communiste chinois s'exprime néanmoins dans une séquence à la fois drolatique et tragique pour l'avenir des régions rurales. La beauté extraordinaire de paysages montagneux aux couleurs chatoyantes, ainsi qu'un emploi expressif de la musique électronique, signée Sun Dawei, contribuent à la réussite modeste de ce court film (83 minutes). L'interprétation est dans la note.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame sportif de Pascal Plante avec Katerine Savard, Pierre-Yves Cardinal, Ariane Mainville. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une nageuse québécoise de 23 ans décide d'arrêter la compétition après les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. La médaille de bronze qu'elle remporte au relais par équipe accentue le malaise qui s'est installé depuis l'annonce de sa décision, jugée irréfléchie par son entourage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3