Go to main content
4

Cheval Indien (Indian Horse)

Samedi 04 Février à 22:00 | CBC

Can. 2017. Drame biographique de Stephen S. Campanelli avec Sladen Peltier, Forrest Goodluck, Ajuawak Kapashesit. Victime de violences dans les pensionnats amérindiens, un Ojibwé d'Ontario surmonte ses divers traumatismes grâce à sa passion pour le hockey et l'amour de sa famille adoptive. Adaptation émouvante du livre autobiographique de Richard Wagamese. Sens du détail authentique. Mise en scène parfois lourde et démonstrative. Interprétation inégale. (sortie en salle: 13 avril 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Cheval Indien (Indian Horse)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Can. 2017. Drame biographique de Stephen S. Campanelli avec Sladen Peltier, Forrest Goodluck, Ajuawak Kapashesit.

Victime de violences dans les pensionnats amérindiens, un Ojibwé d'Ontario surmonte ses divers traumatismes grâce à sa passion pour le hockey et l'amour de sa famille adoptive. Adaptation émouvante du livre autobiographique de Richard Wagamese. Sens du détail authentique. Mise en scène parfois lourde et démonstrative. Interprétation inégale. (sortie en salle: 13 avril 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Dennis Foon
D'après le roman de Richard Wagamese
Photographie :
Musique :
Montage :
Ojibwé originaire du nord de l'Ontario, Saul Cheval Indien se remémore les expériences douloureuses qui l'ont amené à penser au suicide: la mort de sa grand-mère, au moment où elle tentait de le ramener à sa terre ancestrale; les violences et agressions subies dans les pensionnats amérindiens, où il a perdu son frère mais aussi découvert sa passion pour le hockey; le racisme dont il a été constamment victime, qui l'a empêché de poursuivre une carrière sportive dans la société des Blancs. Heureusement, la redécouverte de ses origines et l'amour des membres de sa famille adoptive empêchent Saul de commettre l'irréparable et de surmonter ses traumatismes.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Réalisée par Stephen S. Campanelli, cameraman attitré de Clint Eastwood (ici producteur exécutif), cette adaptation du populaire livre autobiographique de Richard Wagamese dénonce avec émotion les violences faites aux autochtones, à travers le parcours éprouvant d'une victime douloureusement représentative. Évoquant à la fois THE BOYS OF ST. VINCENT (par son catalogue d'horreurs institutionnelles) et 42 - L'HISTOIRE DE JACKIE ROBINSON (par son portrait du racisme minant le monde sportif), le scénario convainc par son sens du détail précis et authentique. Or, bien qu'assurée et empathique, la mise en scène de Campanelli se fait parfois lourde et démonstrative, notamment dans son emploi des flashbacks et des ralentis. De même, le jeu des trois acteurs qui incarnent le protagoniste à différentes époques n'atteint pas toujours le niveau espéré. Reste que ces lacunes n'entament pas l'impact de ce drame humain bouleversant (et malheureusement encore brûlant d'actualité), qui s'impose comme l'une des oeuvres les plus fortes inspirées par l'expérience des membres des Premières Nations au Canada.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3