Go to main content
3

Ava

Qué. 2017. Drame de Sadaf Foroughi avec Mahour Jabbari, Bahar Noohian, Vahid Aghapoor. À Téhéran, une adolescente se rebelle contre sa mère, qui a intensifié sa surveillance après avoir découvert son amitié avec un camarade de classe. Récit poignant sur l'émancipation de la jeunesse. Dramaturgie sobre et retenue. Cadrages minutieux. Interprétation juste et pleine d'assurance de M. Jabbari. (sortie en salle: 4 mai 2018)

En attente de classement
3

Ava (Ava)

En attente de classement En attente de classement

Qué. 2017. Drame de Sadaf Foroughi avec Mahour Jabbari, Bahar Noohian, Vahid Aghapoor.

À Téhéran, une adolescente se rebelle contre sa mère, qui a intensifié sa surveillance après avoir découvert son amitié avec un camarade de classe. Récit poignant sur l'émancipation de la jeunesse. Dramaturgie sobre et retenue. Cadrages minutieux. Interprétation juste et pleine d'assurance de M. Jabbari. (sortie en salle: 4 mai 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Distributeur :
Métropole Films Distribution
Issue d'un milieu aisé de Téhéran, Ava fréquente un collège réservé aux filles. Peu concernée par les garçons, l'adolescente entretient néanmoins une amitié avec Nima, son partenaire de cours de violon. Les deux jeunes timides se pensent à l'abri des regards, mais leur comportement est dénoncé. Apprenant la nouvelle, la mère d'Ava menace de lui couper les cours de musique. Pire, elle l'oblige à passer un examen gynécologique pour s'assurer qu'elle est encore vierge. En réaction à cet acte qu'elle juge odieux, l'étudiante se tourne vers son père; mais ce dernier est trop souvent absent du domicile pour pouvoir gérer la situation. Laissée seule face à sa mère, Ava se braque, refusant désormais toute forme d'autorité.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Dans son premier long métrage, Sadaf Foroughi formule une cinglante et puissante critique de la société iranienne contemporaine. Au fil d'un récit poignant laissant peu de place à la réconciliation, la réalisatrice, née à Téhéran, dépeint l'opposition profonde entre une jeunesse éprise de liberté et un système socioculturel basé sur la surveillance, les brimades et la dénonciation. Bien qu'un peu appuyé par moments, le propos est exempt de pathos. À ce titre, signalons la finesse de la psychologie de personnages complexes, évoluant dans un milieu tiraillé entre tradition et modernité. Composé de moments forts, dont la séquence finale évoquant celle des QUATRE CENTS COUPS de Truffaut, AVA se distingue aussi par ses cadrages minutieux et originaux, qui font sans cesse ressortir le sentiment d'exclusion vécu par les deux adolescents. Au sein d'une distribution très juste, la débutante Mahour Jabbari fait montre d'une belle assurance dans son jeu.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3