Aller au contenu principal
4

Une Vie fantastique (Captain Fantastic)

É.-U. 2016. Comédie dramatique de Matt Ross avec Viggo Mortensen, George MacKay, Samantha Isler. Un adepte de la contre-culture, qui a élevé ses six enfants en forêt, cède à la pression de ces derniers, désireux d'assister aux funérailles de leur mère. Intelligente comédie de résistance. Enjeux multiples bien amalgamés. Style soigné. Réalisation manquant d'élan. Excellent V. Mortensen. (sortie en salle: 22 juillet 2016)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Une Vie fantastique (Captain Fantastic)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2016. Comédie dramatique de Matt Ross avec Viggo Mortensen, George MacKay, Samantha Isler.

Un adepte de la contre-culture, qui a élevé ses six enfants en forêt, cède à la pression de ces derniers, désireux d'assister aux funérailles de leur mère. Intelligente comédie de résistance. Enjeux multiples bien amalgamés. Style soigné. Réalisation manquant d'élan. Excellent V. Mortensen. (sortie en salle: 22 juillet 2016)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Les Films Séville
En l'absence de son épouse Leslie, hospitalisée pour cause de dépression, Ben poursuit la mission dont le couple bohème et idéaliste s'était investie: donner à leurs six enfants une éducation intellectuelle et physique supérieure à celles offertes par les services publics américains. Isolée dans une forêt des Rocheuses, sans électricité ni commodités, la petite famille accomplit quotidiennement, dans la bonne humeur, sa saine routine d'activités physiques intenses et d'apprentissages variés. Mais l'annonce du suicide de Leslie change la donne. Les enfants, jusque là dociles, se rebellent contre la décision de leur père de ne pas se rendre aux funérailles, organisées par ses richissimes beaux-parents. Indigné à son tour par le refus de ces derniers de respecter les dernières volontés de leur fille bouddhiste, Ben cède à la pression de ses enfants, donc certains lui cachent des choses. En route pour le Nouveau-Mexique, la famille affronte pour la première fois le monde contemporain.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Campé par l'excellent Viggo Mortensen, le héros de cette comédie de résistance est un bon gars. Intelligent, idéaliste, père et mari aimant. Un apôtre de la connaissance. Mais en interdisant à ses enfants de prendre part au monde auquel il a tourné le dos, il les prive d'une valeur tout aussi primordiale: l'expérience. Le long métrage indépendant de l'Américain Matt Ross (28 HOTEL ROOMS) examine ces deux pôles et les compare l'un à l'autre. C'est dire à quel point la barre est haute, dans le contexte de nivellement et d'infantilisation actuel. CAPTAIN FANTASTIC mérite donc notre respect, mais également pour le fait que Ross prend le temps de camper ses personnages et de multiplier les enjeux simples et croisés, avec un très respectable souci de profondeur. Dans les mains d'un cinéaste un peu plus aguerri, le film au style soigné aurait cependant été fortifié par un élan qui, ici, lui fait défaut. Progressant par à-coups, le récit semble en effet rebondir sur des ressorts éventés. En grands-parents dépassés, Frank Langella et Anne Dowd sont très convaincants.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3