Aller au contenu principal
3

Jackie

É.-U. 2016. Drame biographique de Pablo Larrain avec Natalie Portman, Billy Crudup, Peter Sarsgaard. En novembre 1963, quelques jours après l'enterrement du président John F. Kennedy, sa veuve donne une entrevue à un journaliste du magazine Life, dans sa maison au Massachusetts. Portrait de femme complexe et fascinant, mêlant douleur intime et collective. Grande qualité d'écriture. Flashbacks habilement montés et superbement photographiés. N. Portman éblouissante. (sortie en salle: 30 décembre 2016) (Sortie DVD: 30 décembre 2016)

13 ans +
3

Jackie (Jackie)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2016. Drame biographique de Pablo Larrain avec Natalie Portman, Billy Crudup, Peter Sarsgaard.

En novembre 1963, quelques jours après l'enterrement du président John F. Kennedy, sa veuve donne une entrevue à un journaliste du magazine Life, dans sa maison au Massachusetts. Portrait de femme complexe et fascinant, mêlant douleur intime et collective. Grande qualité d'écriture. Flashbacks habilement montés et superbement photographiés. N. Portman éblouissante. (sortie en salle: 30 décembre 2016)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
En novembre 1963, dans sa grande maison de Hyannis Port au Massachusetts, Jackie Bouvier Kennedy donne une entrevue au journaliste Theodore H. White, du magazine Life, non sans avoir imposé son droit de regard sur le texte final. L'enjeu est capital pour elle, et pour le pays. Car cette rencontre a lieu quelques jours seulement après l'enterrement de son mari, le président John F. Kennedy, assassiné au cours d'une visite pré-électorale à Dallas. De son émission spéciale enregistrée en 1961 sur la redécoration de la Maison-Blanche jusqu'aux décisions qu'elle a dû prendre dans l'urgence après le drame pour organiser les funérailles, Jackie passe en revue avec le journaliste les moments marquants de sa vie de Première dame, qui a fait d'elle une icône nationale, investie d'une mission unique.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Jusqu'ici, Pablo Larrain a examiné les cicatrices collectives laissées par des années de dictature chilienne sur des personnages masculins (NO, LE CLUB). Le cinéaste reporte cette fois son regard sur une figure féminine américaine, sans pourtant perdre cet intérêt fondamental pour les blessures à la fois intimes et nationales. En intercalant à son récit (l'entretien) de nombreux flashbacks superbement photographiés, Larrain brosse par fragments le portrait fascinant d'une femme incroyablement complexe, contradictoire, autoritaire et mystérieuse. Laissant sa caméra s'approcher du visage de Natalie Portman (BLACK SWAN), parfois dans des gros plans quasi cassavetiens, le cinéaste magnifie le tempérament de cette actrice d'exception, qui éblouit par sa grâce douloureuse, sa détermination et sa fragilité. (Texte rédigée en septembre 2016, dans le cadre du Festival de Venise)

Texte : Helen Faradji

COMMENTAIRES

26 décembre 2018, 19:13:23

Par : Laurie Willard, Sherbrooke

C'est une performance incroyable de Natalie Portman, la réalisation est parfaite, la musique nous fait penser à There Will be Blood. C'est un excellent film de 2016. Il est tellement sous-évalué. Je l'est vu qu'une seule fois alors je ne sais plus si je met (2) ou (3)

J'attribue à ce film la Cote 3


18 août 2018, 13:32:19

Par : Eric Denomme, Montreal

Scénario original misant sur une approche intimiste, intéressante et différente autour d’un événement historique très connu maintes fois abordé. Réalisation solide. Mise en scène très crédible. Photographie de qualité maximisant un sentiment de véracité au style documentaire. N. Portman à la fois investie et sobre.

J'attribue à ce film la Cote 3


29 janvier 2017, 13:48:04

Par : Vincent Desautels, Joliette

L'un des meilleurs rôles de Portman. On n'a pas affaire ici à un biopic conventionnel. On est davantage dans une narration impressionniste, qui réussi malgré tout à donner à la finale une sorte de «climax» intense et philosophique. JACKIE nous met vraiment dans l'état de deuil, de douleur, de doute, de détresse et de détermination d'un personnage historique. Les flashbacks sont fascinants, grâce au travail de la réalisation et de la photographie.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Qué. 2021. Comédie fantaisiste de Francis Leclerc avec Jade Charbonneau, Michèle Deslauriers, Céline Bonnier. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une vieille dame malade raconte à son petit-fils comment, un soir sans orage dans le Saint-Élie-de-Caxton de sa jeunesse, elle a vu la foudre fendre en deux le pommier devant l'église, libérant une silhouette fantomatique et laissant au sol une manne de fruits noirs.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3