Goto main content
4

1:54

Can. 2016. Drame psychologique de Yan England avec Antoine Olivier Pilon, Lou-Pascal Tremblay, Sophie Nélisse. Un adolescent victime d'intimidation décide de battre son principal adversaire sur son propre terrain, en joignant l'équipe de course à pied de leur école. Film à message percutant. Dénouement ambigu. Quelques invraisemblances et maladresses. Sens habile du suspense. Réalisation énergique. Solide A.O. Pilon. (sortie en salle: 13 octobre 2016)

13 ans +
4

1:54 (1:54)

13 ans + 13 ans +

Can. 2016. Drame psychologique de Yan England avec Antoine Olivier Pilon, Lou-Pascal Tremblay, Sophie Nélisse.

Un adolescent victime d'intimidation décide de battre son principal adversaire sur son propre terrain, en joignant l'équipe de course à pied de leur école. Film à message percutant. Dénouement ambigu. Quelques invraisemblances et maladresses. Sens habile du suspense. Réalisation énergique. Solide A.O. Pilon. (sortie en salle: 13 octobre 2016)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Le premier jour des classes marque les retrouvailles de Tim et Francis. Il marque aussi la reprise des persécutions, dont les deux adolescents timides sont victimes de la part d'une bande d'élèves dominée par le champion de la course de vitesse, Jeff. Un fossé se creuse entre les deux amis lorsque ce dernier accuse Francis d'être gay. Craignant d'être exposé s'il prend sa défense, Tim bat en retraite, mais tente rapidement de se racheter. Trop tard. Le désespoir de Francis a déjà atteint un point de non-retour. Bouleversé, Tim jure vengeance. Son plan: battre Jeff sur son propre terrain en joignant les rangs de l'équipe de course, qu'il avait quittée à la suite du décès de sa mère. Sous le regard bienveillant de son entraîneur et d'une compagne de classe gagnée à sa cause, Tim fait des progrès stupéfiants, qui compromettent la participation de Jeff au championnat provincial, où ce jeune athlète se voyait déjà. Lors d'un party, un incident embarrassant pour Tim, capté au moyen d'un téléphone, redonne l'avantage à son adversaire.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En écrivant son premier long métrage, l'animateur et comédien Yan England (le court métrage HENRY, nommé aux Oscars) semble avoir hésité entre deux projets. D'une part, transmettre un message positif aux victimes d'intimidation, afin qu'elles brisent le silence et se défendent. D'autre part, humilier les matamores et les bourreaux en déroulant jusqu'au bout le fil d'une situation malsaine. Le cinéaste a opté pour les deux, avec point de bascule au mitan, de sorte que son film se montre à la fois vecteur de changement et esclave de sa propre fatalité. On note dans la fabrication un sens habile du suspense - certaines scènes sous haute tension laissent une très forte impression -, et une mise en scène qui se signale par son énergie et ses ralentis stylisés, surmontés d'une musique toutefois appuyée par moments. Film à message, 1:54 - le titre évoque le chrono nécessaire à une qualification pour le championnat du 800 mètres - comporte cependant certaines invraisemblances et maladresses. En revanche, Antoine Olivier Pilon est crédible dans un rôle difficile, tout en tourment et en vulnérabilité.

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

01 juin 2018, 16:09:41

Par : Jason Plante, Gatineau

Mettons que devenu adulte, le harcelement n'est pas pareil (quoique c'est souvent les memes baveux de l'ecole qui sont devenus vos patrons). On va dire que tu pues, ou encore on s'en va chercher le Gai Admis pour te fouttre a la porte de ton job. Mais je dois faire mon coming out: J'aime ce film de Yan Englund meme si sa cible, c'est un public adolescent. Avec des repliques purement adolescentes. Et c'est vraiment ce qui se passe a l'ecole quand t'es gai. Je le sais, je l'ai vecu. Et devenu adulte, c'est autre chose; je sais, je l'ai aussi vecu. Des extremistes religieux, il y en a partout encore aujourd'hui en 2018. Et si Iris lui a donne la statuette du Prix du Public, je ne suis pas le seul a lui donner un...

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie sentimentale de Christophe Honoré avec Chiara Mastroianni, Benjamin Biolay, Vincent Lacoste. Classement: En attente de classement.

Ses nombreuses infidélités ayant été découvertes par son époux, qui l'aime toujours autant après vingt ans de mariage, une professeure de droit quitte discrètement l'appartement en pleine nuit et loue une chambre à l'hôtel d'en face, pour faire le point sur leur relation.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3