Go to main content
4

Souviens-toi (Remember)

Can. 2015. Thriller de Atom Egoyan avec Christopher Plummer, Martin Landau, Dean Norris. Atteint de démence sénile, un survivant de l'Holocauste suit les instructions d'un ami invalide afin de retrouver l'ex-nazi qui a exterminé leurs familles. Suspense assez prenant, sur l'identité et la mémoire. Scénario astucieux mais pas toujours vraisemblable. Mise en scène précise et parfois inspirée. Composition émouvante de C. Plummer. (sortie en salle: 23 octobre 2015)

13 ans +
4

Souviens-toi (Remember)

13 ans + 13 ans +

Can. 2015. Thriller de Atom Egoyan avec Christopher Plummer, Martin Landau, Dean Norris.

Atteint de démence sénile, un survivant de l'Holocauste suit les instructions d'un ami invalide afin de retrouver l'ex-nazi qui a exterminé leurs familles. Suspense assez prenant, sur l'identité et la mémoire. Scénario astucieux mais pas toujours vraisemblable. Mise en scène précise et parfois inspirée. Composition émouvante de C. Plummer. (sortie en salle: 23 octobre 2015)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
À la mort de sa femme, Zev Guttman, 90 ans, décide d'honorer la promesse qu'il a fait à son ami Max, rescapé comme lui du camp d'Auschwitz, et désormais confiné à un fauteuil roulant. Zev met donc en action leur projet commun visant à traquer puis exécuter l'ancien commandant nazi responsable de l'extermination de leurs familles. Mais comme Zev commence à souffrir de démence sénile, il devra suivre à la lettre les instructions de Max, afin de retrouver celui qui se cache quelque part en Amérique sous le nom de Rudy Kurlander. Une mission de vengeance particulièrement difficile pour un vieillard frêle et confus, soudainement confronté aux souffrances de son passé et à l'imminence de sa propre mort.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce thriller existentiel assez prenant sur l'identité, la mémoire et la vengeance porte en lui les préoccupations thématiques d'Atom Egoyan (THE SWEET HEREAFTER, ARARAT). Comme dans plusieurs des films de ce dernier, le scénario prend la forme d'un suspense aux airs de conte de fées, au fil duquel le protagoniste doit survivre à de multiples épreuves qui le confrontent violemment à lui-même. Dans le rôle d'un vieillard tentant de se venger d'événements et de personnes dont il peine à se souvenir, Christopher Plummer compose un de ses personnages les plus complexes et émouvants à ce jour. La mise en scène d'Egoyan crée autour de lui plusieurs moments forts, qui expriment habilement son état de confusion. Dommage que l'intrigue étire un peu trop les limites de la crédibilité, et que l'ensemble (scénario, réalisation, musique) souligne parfois des effets qui auraient gagné à être plus subtils.

Texte : Georges Privet

Revue de presse

Souviens-toi, Atom Egoyan

À mesure que la traque du vieil homme se précise, (...) l’intrigue devient de plus en plus captivante… et de plus en plus improbable. Idem pour le dénouement (...) qui ne résiste pas à l’analyse. (...) Le film bénéficie (...) de la présence de Christopher Plummer, magistral.

Souviens-toi Atom Egoyan

Une Invraisemblable Chasse au nazi...

(...) SOUVIENS-TOI [est] un thriller (...) orphelin de signature. Même si les qualités d'ensemble de ce nouveau film sont (...) supérieures à celles du précédent [THE CAPTIVE], il reste que les cinéphiles chercheront encore la trace du cinéaste qui les a tant fait vibrer à l'époque d'EXOTICA.

Souviens-toi Atom Egoyan

Propos de...

"Les journées de travail étaient très courtes. Cela m'a poussé à me concentrer sur le visage de Christopher [Plummer], qui est le vrai territoire du film. Si on ne sait pas ce qui se passe dans cette tête qui oublie tout, on tente de déchiffrer les sentiments du vieil homme sur ses rides et ses rictus."

Souviens-toi Atom Egoyan

Malaise...

Gêne totale devant ce road movie. (...) Le suspense est fâcheux et la mise en scène, empesée. Quant au rebondissement final, il est carrément déplaisant: concernant la Shoah, on n'utilise pas la mémoire comme un simple ingrédient de thriller.

Souviens-toi Atom Egoyan

Papy-boom

Ça frise le grotesque par moments, mais sans y tomber complètement. Disons qu’il y a quelque chose d’antinomique dans ce film d’action au ralenti, dont le héros devient soudain efficace lorsque c’est nécessaire au récit. Curieux.

Souviens-toi Atom Egoyan

Nuit et vieillard

Chacune [des] rencontres tend à créer un suspense vers un dénouement expiatoire. Mais quand celui-ci arrive, il est d’une incohérence absolue. (...) [Le] twist final est d’autant plus inepte que, au regard de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, (...) il penche au bas mot vers la maladresse la plus folle.

Souviens-toi Atom Egoyan

Le Road-movie de deux vengeurs à la retraite

Il est délicat de tirer le bilan de ce nouveau film d’Atom Egoyan, où l’on pourra trouver du beau, de la force, de la drôlerie parfois, et [son] contraire. Le film semble se complaire à promener le spectateur d’un ton à l’autre, l’éloignant ou le rapprochant de son protagoniste sans trop ménager de transitions.

Souviens-toi Atom Egoyan

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3