Aller au contenu principal
4

Maîtresse America (Mistress America)

É.-U. 2015. Comédie dramatique de Noah Baumbach avec Lola Kirke, Greta Gerwig, Matthew Shear. Une universitaire timide aux ambitions d'écrivaine se lie d'amitié avec sa future soeur par alliance, une fonceuse charismatique et survoltée qui rêve d'ouvrir un café. Comédie loufoque, à l'excentricité maniérée. Scénario verbomoteur aux dialogues mordants. Rythme frénétique, parfois jusqu'à l'excès. Interprétation charmante de L. Kirke et G. Gerwig. (sortie en salle: 28 août 2015) (Sortie DVD: 28 août 2015)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Maîtresse America (Mistress America)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2015. Comédie dramatique de Noah Baumbach avec Lola Kirke, Greta Gerwig, Matthew Shear.

Une universitaire timide aux ambitions d'écrivaine se lie d'amitié avec sa future soeur par alliance, une fonceuse charismatique et survoltée qui rêve d'ouvrir un café. Comédie loufoque, à l'excentricité maniérée. Scénario verbomoteur aux dialogues mordants. Rythme frénétique, parfois jusqu'à l'excès. Interprétation charmante de L. Kirke et G. Gerwig. (sortie en salle: 28 août 2015)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Tracy envisageait autrement sa vie universitaire à New York. Mais sa déception fait place à l'enthousiasme quand elle rencontre Brooke, sa future soeur par alliance. L'étudiante timide et solitaire a alors l'occasion de côtoyer une femme un peu plus âgée qu'elle, mais apparemment beaucoup plus fonceuse, et qui semble mener la vie dont elle-même a toujours rêvé. Excentrique, verbomotrice et déjantée, Brooke s'avère toutefois vite une rêveuse fantasque et exaltée, dont le projet d'ouvrir un petit café menace toujours de s'effondrer. Apprentie romancière à la plume acérée, Tracy prend graduellement Brooke comme sujet d'une nouvelle intitulée "Mistress America", qui trouvera une conclusion inattendue quand cette dernière l'amènera chez un riche ami, dans l'espoir de trouver l'argent nécessaire pour ouvrir enfin son café.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Écrit en tandem avec sa compagne Greta Gerwig - à l'instar de l'épatant FRANCES HA -, ce neuvième long métrage de Noah Baumbach (GREENBERG, WHILE WE'RE YOUNG) propose une réflexion ludique sur les thèmes de l'amitié féminine et du vampirisme artistique. Mais si le scénario verbomoteur et les dialogues mordants aspirent visiblement au charme survolté des comédies loufoques de Preston Sturges et Howard Hawks, il évoque davantage les versions édulcorées qu'en offraient les films de Peter Bogdanovich et John Hugues (auquel on pense d'ailleurs inévitablement en entendant la bande sonore, qui évoque très fortement la pop synthétique des années 1980). Pour le reste, la réalisation de Baumbach mise sagement sur la chimie quasi irrésistible existant entre les fabuleuses Lola Kirke et Greta Gerwig, et sur le rythme survolté qu'il a imprimé - parfois jusqu'à l'excès - à tous les éléments de son film. Malheureusement, cette frénésie a quelque chose d'artificiel et d'affecté, qui limite l'impact de cette farce sympathique mais au charme un peu trop forcé.

Texte : Georges Privet

Revue de presse

Propos de...

"Je voulais que les acteurs conservent leur voix, même en incarnant des personnages, tout comme je souhaitais garder les mouvements. C’est [pourquoi] j’ai privilégié les plans-séquences. (...) Cela rappelle (...) les comédies des années 1930, (...) dans lesquelles les acteurs ont un débit de paroles (...) irréaliste."

Maîtresse America Noah Baumbach

Noah Baumbach and Greta Gerwig Serve a Screwball Soufflé

If Ben Hecht or Preston Sturges ever wrote gags about Twitter or literary magazines or Brooklyn bistros, they would sound like this. (...) The film is also bursting with hilarious side characters. (...) This is a delicious soufflé.

Maîtresse America Noah Baumbach

Filles perdues, cheveux gras

(...) MISTRESS AMERICA séduit d’emblée par le charme conquérant de Kirke et Gerwig, qui ont eu assurément un plaisir fou à se mettre en bouche leurs répliques vives et acidulées. (...) Hélas ! Le tout prend [peu à peu] l’allure d’un maladroit sitcom tournant au vinaigre.

Maîtresse America Noah Baumbach

Spirited and Screwball

[Lola] Kirke, who filmed this role before her breakout turn in GONE GIRL, (...) makes an even bigger impression here as the quietly intense writer scanning her surroundings for inspiration, ably holding her own against the formidable presence of Gerwig (with whom she shares terrific chemistry).

Maîtresse America Noah Baumbach

Une Délirante et intelligente comédie urbaine

Difficile d'éviter la comparaison avec le Woody (...) de MANHATTAN. (...) Situé dans le Manhattan des loyers hors de prix et des touristes qui colonisent Times Square, MISTRESS AMERICA est une délirante et intelligente comédie urbaine qui confirme le génie de Baumbach et Gerwig.

Maîtresse America Noah Baumbach

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3