Goto main content
3

Happy Hour

Jap. 2015. Drame de Ryusuke Hamaguchi avec Sachie Tanaka, Hazuki Kikuchi, Maiko Mihara. À Kobe, au Japon, les relations entre quatre amies de longue date sont bouleversées quand l'une d'elles disparaît mystérieusement, sans donner de véritable explication. Film-fleuve hors du commun, brossant un portrait complexe de l'amitié féminine. Construction atypique. Quelques longueurs. Mise en scène maîtrisée. Interprétation exceptionnelle. (sortie en salle: 3 août 2018)

En attente de classement
3

Happy Hour (Happy Hour)

En attente de classement En attente de classement

Jap. 2015. Drame de Ryusuke Hamaguchi avec Sachie Tanaka, Hazuki Kikuchi, Maiko Mihara.

À Kobe, au Japon, les relations entre quatre amies de longue date sont bouleversées quand l'une d'elles disparaît mystérieusement, sans donner de véritable explication. Film-fleuve hors du commun, brossant un portrait complexe de l'amitié féminine. Construction atypique. Quelques longueurs. Mise en scène maîtrisée. Interprétation exceptionnelle. (sortie en salle: 3 août 2018)

Kobe, Japon. L'amitié indéfectible de Jun, Akari, Fumi et Sakurako, quatre femmes à la fin de la trentaine qui se fréquentent depuis le collège, est soudée par leurs sorties de groupe, leurs fous rires et les histoires qu'elles échangent sur les hommes qui ont fait, font ou feront un jour partie de leur vie. Mais quand Jun, l'initiatrice du groupe, disparaît mystérieusement sans donner de véritable explication, ses trois amies sont amenées à réévaluer leur vie, leurs relations avec les autres et leur place dans le monde.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Combinant l'audace expérimentale d'un certain cinéma d'auteur français et l'ambition structurelle des meilleures série télé américaines, Riysuke Hamaguchi (ASAKO I & II) brosse dans ce film-fleuve hors du commun (5 heures et 17 minutes au compteur) un portrait complexe et surprenant de l'amitié féminine. Le scénario à la construction atypique repose sur trois ou quatre séquences très longues, qui se déroulent presque en temps réel, où l'on assiste aux événements qui transformeront subtilement, mais profondément, la vie des quatre protagonistes. Portrait de femmes, mais aussi portrait de société, le film - magnifiquement mis en scène par Hamaguchi - évoque à la fois Naruse et Cassavetes, Ozu et Rivette, et séduit (malgré des longueurs et maladresses au dernier droit) grâce aux formidables performances de ses quatre actrices non professionnelles.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Comédie d'horreur de Christopher Landon avec Kathryn Newton, Vince Vaughn, Celeste O’Connor. Classement: 13 ans + (violence, horreur).

Armé d'un couteau rituel aztèque, qu'il a volé la veille, un tueur en série masqué s'en prend à une adolescente, qu'il blesse sans la tuer. Aussitôt, l'assassin est magiquement transporté dans le corps de sa proie, et vice versa.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3