Goto main content
2

Le Garçon et le monde (O Menino e o Mundo)

Br. 2013. Film d'animation de Alê Abreu . Désarçonné par le départ de son père parti travailler au loin, un petit garçon quitte son village et part à sa recherche, ce qui le mène au coeur d'une mégapole aliénante. Fresque poétique et historique époustouflante. Scénario kaléidoscopique. Techniques de dessin variées et maîtrisées. Savant mélange de musiques brésiliennes. (sortie en salle: 11 mars 2016)

Général
2

Le Garçon et le monde (O Menino e o Mundo)

Général Général

Br. 2013. Film d'animation de Alê Abreu .

Désarçonné par le départ de son père parti travailler au loin, un petit garçon quitte son village et part à sa recherche, ce qui le mène au coeur d'une mégapole aliénante. Fresque poétique et historique époustouflante. Scénario kaléidoscopique. Techniques de dessin variées et maîtrisées. Savant mélange de musiques brésiliennes. (sortie en salle: 11 mars 2016)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Alors qu'il coule des jours heureux dans son village bordé par une nature luxuriante et mystérieuse, un enfant brésilien voit son père lui faire ses adieux pour partir travailler au loin. Incapable de comprendre ce qui lui arrive, le garçon, en proie à une profonde angoisse, part à la recherche de l'absent. Alors qu'il traverse un champ de coton, le son lointain d'une mélodie lui rappelant celle que son père jouait à la flûte à bec lui donne de l'espoir. Hélas, il ne s'agit que d'un artiste ambulant. Après s'être enivré un instant de cette musique, l'enfant reprend sa route. De surprises et désenchantements, sa quête le conduit au coeur d'une mégapole où des monstres-machines et d'autres créatures inquiétantes asservissent une population complètement aliénée.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Convoquant des techniques aussi diverses que le stylo à bille, le pastel à l'huile, le collage, la peinture sur pellicule et beaucoup d'autres encore, Alê Abreu (GAROTO COSMICO) aborde avec un regard poétique les grands jalons de l'histoire politique et sociale de l'Amérique du Sud au cours du XXe siècle. À première vue, certains pourront trouver faciles les oppositions faites entre l'univers enchanté de la nature et la fureur absurde du monde industriel, entre la fraternité chaleureuse des petits villages et la froideur des villes fondées sur le capitalisme. Or, le scénario kaléidoscopique, rythmé par des séquences oniriques, transcende ces clichés, pour faire du GARÇON ET LE MONDE une oeuvre absolument unique et fascinante. Quasiment dépourvue de dialogues, cette fresque visuellement époustouflante épouse en fait le regard naïf et le caractère primesautier de l'enfance, et doit son souffle envoûtant à un amalgame bien dosé de différents styles de musiques brésiliennes.

Texte : Jonathan Guilbault

COMMENTAIRES

26 décembre 2018, 20:43:43

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

L'animation est très originale comme la façon de raconter l'histoire, le film contient une profondeur qui critique notre société et la musique est très bien utilisé, le film ne pourrait pas être coté (3), je ne suis pas capable de le voir autre que (2)

J'attribue à ce film la Cote 3


10 octobre 2016, 23:51:22

Par : Jason Plante, Gatineau

A vrai dire, je ne m'y connais pas tellement en dessins animes. Technique des acteurs? Direction du realisateur? Le tout ne demeure qu'anime. Neamoins, je compare ce film a Shawn The Sheep Movie. Le garcon se sent terriblement perdu dans la grande ville. A partir de la, le film est une reussite. Je suis ne a Terrace BC (une ville de 8,000 de population), puis j'ai émigré a Hull (70,000) devenu aujourd'hui Gatineau depuis la fusion (300,000). Je compare a Shawn... parce que la population rurale des brebis est differente de celle des grands lieux urbains...

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3