Goto main content
3

Prometheus

Dimanche 15 Décembre à 12:30 | CinépopMardi 24 Décembre à 22:55 | Cinépop

É.-U. 2012. Science-fiction de Ridley Scott avec Noomi Rapace, Michael Fassbender, Charlize Theron. En 2093, un indice sur l'origine de l'humanité entraîne l'équipage d'un vaisseau spatial vers une exoplanète qui abrite une forme de vie meurtrière. Production haut de gamme fondée sur un postulat fascinant. Développements plus conventionnels en deuxième partie. Photographie et direction artistique impressionnantes. Riche composition de M. Fassbender. (sortie en salle: 8 juin 2012)

13 ans + (horreur)
3

Prometheus (Prometheus)

13 ans + (horreur) 13 ans + (horreur)

É.-U. 2012. Science-fiction de Ridley Scott avec Noomi Rapace, Michael Fassbender, Charlize Theron.

En 2093, un indice sur l'origine de l'humanité entraîne l'équipage d'un vaisseau spatial vers une exoplanète qui abrite une forme de vie meurtrière. Production haut de gamme fondée sur un postulat fascinant. Développements plus conventionnels en deuxième partie. Photographie et direction artistique impressionnantes. Riche composition de M. Fassbender. (sortie en salle: 8 juin 2012)

Dans les cryptogrammes de plusieurs sites archéologiques à travers le monde, les docteurs Elizabeth Shaw et Charlie Holloway ont découvert une marque identique qui pointe précisément vers une étoile de la galaxie. La compagnie d'exploration spatiale Weyland, représentée par la glaciale Meredith Vickers, finance leur expédition vers cette étoile. Le 21 décembre 2093, les deux savants et les 15 membres d'équipage du vaisseau Prometheus atterrissent sur l'exoplanète LV-223, où ils espèrent trouver la présence d'extraterrestres qui seraient à l'origine de l'humanité. Ils y découvrent en effet les vestiges d'une civilisation disparue, mais l'exploration du site tourne bientôt au cauchemar lorsqu'une forme de vie malicieuse se manifeste. La zizanie s'installe dans l'équipage, au sein duquel l'androïde David semble cacher des intentions malveillantes.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le retour attendu de l'Anglais Ridley Scott à la science-fiction, trois décennies après ALIEN et BLADE RUNNER, impressionne par l'ampleur des moyens déployés, la splendeur de la photographie et la minutie des imposants décors. Fondé sur un postulat fascinant suggérant la possible origine extraterrestre de l'humanité, le scénario évoque 2001: A SPACE ODYSSEY. Mais comme pour ALIEN, dont il est en quelque sorte l'antépisode, PROMETHEUS recourt en deuxième partie à des éléments désormais plus convenus liés au film d'horreur: climat de terreur, créatures incontrôlables, androïde retors, héroïnes aux nerfs d'acier, etc. Toutefois, le souffle épique de certaines séquences et la profondeur scientifique de plusieurs échanges emportent l'adhésion. La riche composition de Michael Fassbender (SHAME) et la présence vigoureuse de Noomi Rapace contribuent elles aussi à élever le niveau.

Texte : André Caron

COMMENTAIRES

08 mars 2019, 22:41:06

Par : Jason Plante, Gatineau

Cette-année-là à Cannes, une seule production américaine avait compétionné. C'était PROMETHUS, une variante, et même forcée et antépisode d'Alien. Quelques acteurs de seconde zone avait pris l'affiche du film de Ridley Sscott, et s'avéraient très louables. On est à des années-lumières de Stanley Kubrick, mais simplement à deux pas d'Alien, le Ridley Scott qui ne lésine pas sur les effets-spéciaux et chocs, avec une finale qui montre l'efficacité des jeux de la part d'à peu près tout le cast...

J'attribue à ce film la Cote 3


06 janvier 2019, 22:34:55

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Variation fascinante des films ALIEN. Histoire un peu conventionnelle en deuxième partie. Dernier quart précipité. Réalisation de qualité de Ridley Scott. Photographie magnifique. Musique prenante. Effets visuels incroyables. Interpretation sans faille de Michael Fassbender. Un film grandiose mais imparfait.

J'attribue à ce film la Cote 3


08 août 2018, 09:53:23

Par : Michaël Gagnon, Sherbrooke

Proposition fascinante tirée de l’univers d’Alien se déroulant chronologiquement avant le film de 1979. Effets visuels réussis. Bande sonore musclée. Plusieurs personnages secondaires inutiles. Conclusion préparant une suite évidente. Bons interprètes.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.

À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3