Goto main content
4

Laurence Anyways

Dimanche 12 Juillet à 01:05 | CRAVELundi 20 Juillet à 09:15 | CRAVE

Can. 2012. Drame sentimental de Xavier Dolan avec Melvil Poupaud, Suzanne Clément, Nathalie Baye. Un enseignant trentenaire bouleverse sa compagne et les membres de sa famille lorsqu'il leur révèle qu'il est en vérité une femme dans le corps d'un homme. Thème délicat traité avec aplomb. Récit étiré, d'une vérité psychologique pas toujours probante. Réalisation fignolée mais plutôt poseuse. M. Poupaud très investi dans son rôle. (sortie en salle: 18 mai 2012)

Général
4

Laurence Anyways (Laurence Anyways)

Général Général

Can. 2012. Drame sentimental de Xavier Dolan avec Melvil Poupaud, Suzanne Clément, Nathalie Baye.

Un enseignant trentenaire bouleverse sa compagne et les membres de sa famille lorsqu'il leur révèle qu'il est en vérité une femme dans le corps d'un homme. Thème délicat traité avec aplomb. Récit étiré, d'une vérité psychologique pas toujours probante. Réalisation fignolée mais plutôt poseuse. M. Poupaud très investi dans son rôle. (sortie en salle: 18 mai 2012)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Distributeur :
Récompenses
Montréal, 1989. Laurence, professeur de littérature dans un cégep, vit depuis deux ans avec Fred, une assistante-réalisatrice frivole. Leur bonheur craque lorsque le trentenaire, poète à ses heures, lui annonce qu'il est en vérité une femme enfermée dans le corps d'un homme. Se sentant trahie, Fred réagit violemment. Une fois la crise passée toutefois, et contre l'avis de sa mère et de sa soeur, la jeune femme décide de rester auprès de son amoureux et de l'aider à s'épanouir au gré de sa transformation. Mais la vie au quotidien n'est pas de tout repos pour le couple atypique, qui s'use à grande vitesse. La rupture survient au moment où Laurence est mis à la porte de son institution d'enseignement, et que Fred sombre dans la dépression. Tandis que le premier, en mal de l'amour de sa mère, est sauvé par un quintette d'excentriques, la seconde fonde une famille avec un homme d'affaires follement amoureux d'elle. Alors que les années passent, Laurence continue d'espérer le retour de Fred.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le réalisateur de J'AI TUÉ MA MÈRE traite avec aplomb de la transsexualité, sans doute un des derniers grands tabous de notre société. Avec insistance certes, mais de manière indéniablement efficace, Xavier Dolan illustre le lourd poids des regards posés sur les individus qui font le choix difficile - mais irrépressible - d'être pleinement eux-mêmes. Le problème, c'est que l'auteur évoque cette touchante démarche personnelle et sentimentale à travers un récit étiré, d'une vérité psychologique pas toujours probante, et peuplé de personnages secondaires qui s'avèrent souvent accessoires ou mal dessinés, voire caricaturaux. Hormis quelques jolies trouvailles visuelles, la mise en scène de Dolan se révèle poseuse, la combinaison chanson et images au ralenti, qui faisait le charme du précédent LES AMOURS IMAGINAIRES, étant ici utilisée de manière intempestive et tonitruante, échouant du coup à susciter l'émotion. Face à un Melvil Poupaud très investi, Suzanne Clément offre une performance plutôt inégale. Elle se fait d'ailleurs voler la vedette par Nathalie Baye, bouleversante dans le rôle de la mère du protagoniste.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.

Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3