Go to main content
4

Camion

Qué. 2012. Drame de Rafaël Ouellet avec Julien Poulin, Patrice Dubois, Stéphane Breton. Deux frères rentrent au bercail afin de soutenir leur père, un camionneur veuf traumatisé par un accident de la route. Portrait de famille émouvant et nuancé. Quelques développements hâtifs. Réalisation sobre et expressive. Jeu sensible des trois vedettes. (sortie en salle: 17 août 2012)

Général
4

Camion (Camion)

Général Général

Qué. 2012. Drame de Rafaël Ouellet avec Julien Poulin, Patrice Dubois, Stéphane Breton.

Deux frères rentrent au bercail afin de soutenir leur père, un camionneur veuf traumatisé par un accident de la route. Portrait de famille émouvant et nuancé. Quelques développements hâtifs. Réalisation sobre et expressive. Jeu sensible des trois vedettes. (sortie en salle: 17 août 2012)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
K-Films Amérique
Producteurs :
Récompenses
Traumatisé par un accident de la route dans lequel il a été impliqué et qui a coûté la vie à une femme, Germain, un camionneur veuf du Témiscouata, abandonne le métier. Confronté à la solitude et aux premiers signes de la dépression, il lance un appel de détresse à son fils Samuel, un employé d'entretien établi à Montréal, qui a mis ses ambitions en suspens. Résolu à lui rendre visite, celui-ci fait d'abord un détour par le Nouveau-Brunswick afin d'y retrouver son frère Alain, un noceur oisif, vaguement poète, qui ne se pose nulle part. Rentrés ensemble à la maison, les deux fils aux antipodes tentent de redonner à leur père, à l'aube de la soixantaine, le goût de se reprendre en main. Chemin faisant, ils profitent de ce séjour au bercail pour remettre de l'ordre dans leurs vies.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Julien Poulin (ELVIS GRATTON) brille en patriarche à l'âme meurtrie dans ce drame émouvant et nuancé dont Rafaël Ouellet a puisé l'inspiration dans son histoire familiale. CAMION, il est vrai, marque une rupture dans son oeuvre jusqu'ici très formalisante et un brin maniérée (LE CÈDRE PENCHÉ, DERRIÈRE MOI, NEW DENMARK), qui mettait en valeur ses aptitudes de plasticien, beaucoup moins son talent de conteur. Son film, fluide, généreux et ouvert, donne aux acteurs l'espace pour respirer, et aux scènes le temps d'instaurer un climat propice à l'émotion. La progression psychologique des personnages n'est pas toujours crédible en raison de certains développements hâtifs du récit. En revanche, le cinéaste fait passer par les silences et les regards, ainsi que par sa mise en scène à la fois sobre et expressive, une bonne quantité d'information. Patrice Dubois et Stéphane Breton, visiblement investis dans leurs rôles, contribuent eux aussi à conduire ce CAMION à bon port.

Texte : Martin Bilodeau

Revue de presse

Carburer à l'ordinaire

(...) [CAMION] de Ouellet ne se contente pas de frôler le thème de l'expérience usuelle: [il] développe en détail trois discours sur le sujet. Un père et ses deux fils (...) se retrouvent (...) après un événement tragique. À leurs trois destins respectifs correspondent trois réflexions sur l'ordinaire.

Camion Rafaël Ouellet

Un Camion qui vaut le détour

En livrant une forme d'hommage à son père (...), le cinéaste a accouché d'un film sobre et mélancolique qui aborde avec tendresse et sensibilité le thème des relations père-fils. Le tout appuyé par des images tantôt dures, tantôt sublimes et par une touche d'humour subtil.

Camion Rafaël Ouellet

Au nom du père et des fils

Film naturaliste, CAMION nous plonge (...) dans une atmosphère bien contrôlée, avec ses nuances grisonnantes d'automne (...) où le blanc lumineux peine à percer. Mais il percera. Car [Ouellet] ose l'espérance. Pas à coups de grands revirements d'existence, mais simplement par des liens qui tendent à se solidifier pour ne plus se rompre.

Camion Rafaël Ouellet

Elevated by Tour-de-Force Performances

Ouellet just has an uncanny knack for nailing the little moments in life. (...) As always with Ouellet, the music plays a key role here and the rootsy, acoustic tracks from Robin-Joël Cool and Viviane Audet from the band Mentana add greatly to the atmosphere.

Camion Rafaël Ouellet

Trois Hommes en quête de sens

Certaines scènes (...) sonnent si juste que chaque détail de mise en scène vient nourrir l'émotion et la vérité du film. (...) CAMION puise dans une tragédie qui n'exclut jamais l'humour, des ressorts dramatiques puissants qui l'entraînent peu à peu vers ses pardons et sa lumière.

Camion Rafaël Ouellet

Poignant

Thesping by the well-cast central trio is aces (...). Sensitive lensing by Genevieve Perron that captures the rough beauty of the landscapes leads the strong tech package. The delicate, melancholy score by Viviane Audet and Robin-Joel Cool (...) sets the mood without pandering.

Camion Rafaël Ouellet

Hommes à la dérive

Avec CAMION, Rafaël Ouellet signe (...) son film le plus mûr, le plus abouti, tant sur le plan du récit que de la mise en scène. (....) le réalisateur se montre en pleine possession de ses moyens en traçant trois portraits d’hommes à la dérive d’une vérité remarquable.

Camion Rafaël Ouellet

Nuanced and Literary in Texture

Ouellett shoots rural Quebec in autumnal browns and greys, which suits the flattened emotional mood, but does tend to deepen the story’s depressing drabness. (...) The detail feels rich, the dialogue authentic. Even the festive finale (...) is handled with understated grace.

Camion Rafaël Ouellet

Élégante Sobriété

Finement filmé, sans maniérisme ni racolage, laissant le temps aux plans de s'imprégner dans les clairs-obscurs. Écrit de manière subtile, avec des dialogues taillés dans le réalisme, sans fausses notes. Magnifiquement interprété par un trio d'acteurs en osmose.

Camion Rafaël Ouellet

Que reste-t-il de...

(...) Ouellet filme ses personnages de près, sensible aux silences qui figent leurs recueillements en solitaire. Il trouve chaque fois une belle justesse dans la durée des plans. (...) CAMION est moins intéressant par sa structure narrative que par les petits instants de peur, de joie ou de peine qu'il évoque avec justesse et réalisme.

Camion Rafaël Ouellet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3