Go to main content
3

Anna Karénine (Anna Karenina)

2012. Drame de Joe Wright avec Keira Knightley, Aaron Taylor-Johnson, Jude Law. Au XIXe siècle en Russie, l'épouse d'un haut fonctionnaire connaît la disgrâce après avoir succombé aux avances d'un jeune comte. Adaptation d'une audace folle du roman de Leon Tolstoï. Forme audacieuse, parfois à l'excès, inspirée du théâtre, du ballet et du cirque. Composition exceptionnelle de K. Knightley. (sortie en salle: 30 novembre 2012) (Sortie DVD: 30 novembre 2012)

Général
3

Anna Karénine (Anna Karenina)

Général Général

2012. Drame de Joe Wright avec Keira Knightley, Aaron Taylor-Johnson, Jude Law.

Au XIXe siècle en Russie, l'épouse d'un haut fonctionnaire connaît la disgrâce après avoir succombé aux avances d'un jeune comte. Adaptation d'une audace folle du roman de Leon Tolstoï. Forme audacieuse, parfois à l'excès, inspirée du théâtre, du ballet et du cirque. Composition exceptionnelle de K. Knightley. (sortie en salle: 30 novembre 2012)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Tom Stoppard
D'après le roman de Leon Tolstoï
Photographie :
Musique :
Montage :
Russie, 1874. À peine arrivée à Moscou, où son frère Oblonsky la réclame afin qu'elle l'aide à sauver son mariage miné par ses aventures extraconjugales, Anna Karenine fait la connaissance du séduisant comte Vronski. Entre cette épouse privilégiée d'un haut fonctionnaire du gouvernement et ce séduisant officier, c'est le coup de foudre. Honteuse d'avoir détourné le jeune homme de sa promise, Anna retourne à St-Petersbourg auprès de son mari. Mais Vronski, renonçant à ses obligations moscovites, la rejoint aussitôt. Cédant à la tentation, l'imprudente Anna se met à rêver au divorce lorsque la rumeur de sa liaison parvient à son époux, qui lui impose un ultimatum. Pendant ce temps, le coeur brisé par Kitty qui a refusé sa demande en mariage, Levin, le meilleur ami d'Oblonsky, retourne travailler sur sa ferme de Prokrovskoe, sans espoir de retour à Moscou. Mais diverses circonstances l'amèneront à revenir sur sa décision, au moment où Anna, devenue paria de la haute société, accélère sa chute.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sous la baguette inspirée de Joe Wright (PRIDE & PREJUDICE, ATONEMENT), cette adaptation d'une audace folle du roman de Tolstoï tient à la fois du ballet, du théâtre et du cirque. Étrangement, la mise en scène extravagante dénude l'intrigue, pour n'en conserver que l'essentiel: l'amour irrépressible des oisifs Anna et Vronski, en contravention avec les lois régissant la haute société russe de l'époque, et, tel une ombre inversée, l'amour frustré de l'honnête et vaillant Levin pour la jeune Kitty. Si l'exercice de haut vol marque ici et là des signes d'essoufflement, que la forme écrase parfois le fond, dans son ensemble le film demeure un véritable festin pour les yeux, les oreilles et l'esprit. Mieux: jusque dans sa forme, convergence d'inspirations et de motifs cinématographiques allant de Muybridge à Bergman, il incarne avec force l'exaltation amoureuse de l'héroïne condamnée à un destin tragique. Bien entourée, notamment par Matthew McFadyen épatant dans la peau du libertin Oblonsky, la superbe Keira Knightley livre une de ses plus brillantes compositions à ce jour.

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

23 décembre 2018, 15:16:26

Par : Luce Fortier, Montréal

La forme est d'une virtuosité épatante, dont le morceaux d'anthologie de la course de chevaux! Le problème c'est qu'on s'attache peu à l'histoire d'amour principale, plutôt superficiel.

J'attribue à ce film la Cote 3


04 décembre 2016, 10:27:55

Par : Catherine Groleau, Thetford-Mines

La proposition cinématographique est audacieuse. En utilisant les codes du théâtre dans la mise en scène et les décors, on obtient un film fantaisiste, dynamique et très original. Ma réserve est au niveau du casting: quelqu'un pourrait dire à Keira Knighley qu'elle en fait trop et qu'une touche de retenue dans son jeu lui rendrait un grand service? Ses mimiques qui varient entre la louve haletante et la pub de Lancôme sont agaçantes et font constamment décrocher. Quand à l'acteur qui incarne le compte Vronsky, on se demande où ils l'ont repêché tant il échoue à incarner le viril objet du désir d'Anna. Les autres acteurs (dont le fantastique Jude Law en contre-emploi) sont excellents.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2011. Drame psychologique de Céline Sciamma avec Zoé Héran, Malonn Lévana, Jeanne Disson. Classement: Général.

Emménageant avec sa famille dans une ville en banlieue de Paris, une fille de dix ans aux allures androgynes se fait passer pour un garçon auprès des enfants du coin. Accidentellement mise au courant, sa petite soeur la couvre, à condition d'intégrer sa bande de nouveaux amis.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3