Goto main content
2

Une Séparation (Jodaeiye Nader az Simin)

Iran. 2011. Drame de Asghar Farhadi avec Peyman Maadi, Leila Hatami, Sareh Bayat. Après le départ de son épouse, un homme entre en conflit avec la jeune mère qu'il a engagée pour prendre soin de son père atteint de la maladie d'Alzheimer. Fascinante radiographie du peuple iranien. Scénario riche, aux ellipses subtiles. Réalisation vive, précise. Performances admirables de justesse. (sortie en salle: 24 février 2012)

Général
2

Une Séparation (Jodaeiye Nader az Simin)

Général Général

Iran. 2011. Drame de Asghar Farhadi avec Peyman Maadi, Leila Hatami, Sareh Bayat.

Après le départ de son épouse, un homme entre en conflit avec la jeune mère qu'il a engagée pour prendre soin de son père atteint de la maladie d'Alzheimer. Fascinante radiographie du peuple iranien. Scénario riche, aux ellipses subtiles. Réalisation vive, précise. Performances admirables de justesse. (sortie en salle: 24 février 2012)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Récompenses
Devant un juge, Simin expose les motifs de sa demande de divorce. La jeune professionnelle de Téhéran désire partir à l'étranger pour donner de meilleures chances d'avenir à Tarmeh, sa fille de onze ans. Mais elle se heurte à son mari Nader, qui préfère rester en Iran pour s'occuper de son père atteint de la maladie d'Alzheimer. Le juge lui refusant la garde de Tarmeh, Simin part vivre chez sa mère. Auparavant, elle engage Razieh, une jeune femme très pieuse qui traîne partout sa fillette, pour prendre soin de son beau-père en l'absence de Nader. Mais un jour que celui-ci revient plus tôt à la maison, il trouve le malade ligoté à son lit, en état d'asphyxie, seul. Pire, il manque de l'argent dans un des tiroirs. Au retour de Razieh, Nader, furieux, la met à la porte en la poussant dans l'escalier. Victime d'une fausse couche, l'aide soignante porte plainte contre son patron, aussitôt accusé d'homicide. Niant avoir su qu'elle était enceinte, Nader contre-attaque en l'accusant de négligence envers son père. Prise entre deux feux, Simin tente de calmer le jeu, mais elle redoute les réactions du mari de Razieh, un chômeur colérique.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À partir d'une banale rupture de couple, Asghar Farhadi (LA FÊTE DU FEU, À PROPOS D'ELLY, inédits en salles au Québec) procède à une fascinante radiographie du peuple iranien, sous ses dimensions sociales, légales, familiales et religieuses. D'une grande concision, ponctué de subtiles ellipses, le scénario s'enrichit d'une passionnante réflexion sur la vérité et ses multiples facettes. Entendu dans son sens métaphorique, UNE SÉPARATION illustre avec intelligence et éloquence toutes les formes de clivage dans la société iranienne et ce, sans jamais sombrer dans le didactisme. Vive, portée par une caméra constamment en mouvement mais toujours présente aux endroits stratégiques, la mise en scène de Farhadi est d'une précision exemplaire. Le résultat est un travail d'orfèvrerie et de sociologie politique de haut vol, qui a valu à son auteur l'Ours d'or au festival de Berlin en 2011. Et, fait inusité, un Ours d'argent a été attribué à toutes les femmes de la distribution et un autre à tous les interprètes masculins. Des distinctions amplement méritées pour des performances admirables de justesse et de sensibilité.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

26 décembre 2018, 20:24:41

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un film assez dramatique d'une grande puissance.

J'attribue à ce film la Cote 3


25 juillet 2016, 22:45:34

Par : Jason Plante, Gatineau

Peyman Moadi est sans doute l'acteur le plus sexy de sa generation. Tous les acteurs ont leurs doutes, leurs repliques. Malheureux de voir cette division, dans un Iran qui prone l'homophobie, de cette jeune Farhadi dechiree entre sa mere et son pere, qui doit choisir entre le libertinage de sa mere et la "racinite" de son pere...

J'attribue à ce film la Cote 3


25 juillet 2016, 23:03:32

Par : Jason Plante, Gatineau

Oups! Et puis j'avais oublie l'incident de la vente du piano vs. les lecons de pianos qu'avais Therme ensuite de l'incident... Mais je lui donne un 1 quand meme!!!

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3