Goto main content
3

Monsieur Lazhar

Can. 2011. Drame de Philippe Falardeau avec Fellag, Sophie Nélisse, Émilien Néron. Un Algérien en attente du statut de réfugié obtient par ruse le poste de remplaçant d'une institutrice montréalaise qui s'est pendue dans la classe de ses élèves de sixième année. Adaptation intelligente et touchante d'une pièce d'Évelyne de La Chenelière. Grand sens de l'humanisme, non dénué d'humour. Réalisation précise. Interprétation sobre et sensible. (sortie en salle: 28 octobre 2011)

Général
3

Monsieur Lazhar (Monsieur Lazhar)

Général Général

Can. 2011. Drame de Philippe Falardeau avec Fellag, Sophie Nélisse, Émilien Néron.

Un Algérien en attente du statut de réfugié obtient par ruse le poste de remplaçant d'une institutrice montréalaise qui s'est pendue dans la classe de ses élèves de sixième année. Adaptation intelligente et touchante d'une pièce d'Évelyne de La Chenelière. Grand sens de l'humanisme, non dénué d'humour. Réalisation précise. Interprétation sobre et sensible. (sortie en salle: 28 octobre 2011)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
En attente de son statut de réfugié politique, l'Algérien Bachir Lazhar se fait passer pour un résident permanent auprès de la directrice d'une école élémentaire montréalaise, afin d'obtenir le poste de remplaçant d'une institutrice qui s'est pendue dans la classe de ses élèves de sixième année. Cachant lui-même un passé tragique, Bachir est convaincu qu'il saura aider ces enfants en détresse, particulièrement Simon, qui a découvert la pendue, et Alice, qui est l'autre seule élève à avoir été témoin de ce spectacle traumatisant. Or, tandis que la fillette réussit à faire son deuil, Simon, violent et effronté, s'enferme dans son mutisme, se sentant secrètement responsable de ce drame. Pendant ce temps, le vaillant Bachir réussit à apprivoiser sa classe, apprenant à la dure les particularités et règlements du système d'éducation québécois, sous l'oeil de certains parents suspicieux, mais également sous le regard bienveillant d'une collègue qui s'est entichée de lui.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Dans la veine de C'EST PAS MOI, JE LE JURE!, Philippe Falardeau poursuit son exploration de l'univers de l'enfance dans cette adaptation intelligente et touchante de la pièce solo "Bachir Lazhar" d'Évelyne de la Chenelière. À la différence que le récit, sur le deuil, la culpabilité, la transmission du savoir et la situation actuelle de l'éducation au Québec, emprunte ici le point de vue adulte de l'enseignant improvisé, un immigré maghrébin courageux, cultivé et dévoué qui, à l'instar de ses élèves, souffre en silence de l'absence d'êtres aimés. D'où un drame d'un grand humanisme, non dénué d'humour, dont la conclusion a le grand mérite d'être nuancée et réaliste. La mise en scène sans fioriture du réalisateur de CONGORAMA met en valeur le jeu sensible et sobre de l'humoriste Fellag, ainsi que celui des jeunes et doués Sophie Nélisse et Émilien Néron, fort bien dirigés. Danielle Proulx s'illustre également en directrice d'école compréhensive et ferme, tandis que Brigitte Poupart est attachante dans le rôle de l'institutrice énamourée du protagoniste, même si leur histoire est quelque peu abandonnée en cours de route par Falardeau.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

20 juin 2018, 19:51:35

Par : Jason Plante, Gatineau

A ma premiere ecoute, je trouvais le film un peu trop pretencieux (decrivant le quebecois moyen) et me disait: "Lazhar, va enseigner dans une autre ecole, celle-la n'en vaut meme pas la peine!!!". MAIS, au final, ca ne peut que deboucher sur cette finale, tristounette, et on se demande qui a vraiment raison (On est au Canada, moutarde noire!!!). De plus, des son plus jeune age, Sophie Nelisse alla se faire remarquer, plus tard, dans des hauts calibres de productions. Distribution cinq etoiles, et histoire a se raconter entre amis, des vrais, qui disent les vraies choses en face!!!

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.

Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3