Goto main content
3

Harry Potter et les reliques de la mort - 2e Partie (Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2)

É.-U. 2011. Drame fantastique de David Yates avec Daniel Radcliffe, Ralph Fiennes, Emma Watson. Pendant qu'un jeune sorcier recherche dans son école trois objets contenant des parcelles de l'âme d'un mage diabolique, ce dernier prépare avec ses troupes un assaut pour le capturer. Remarquable adaptation de la deuxième partie du septième roman de la série de J.K. Rowling. Récit d'une grande puissance dramatique sur l'amour, la mort et le sacrifice. Réalisation spectaculaire. Interprètes vigoureux et intenses. (sortie en salle: 15 juillet 2011)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Harry Potter et les reliques de la mort - 2e Partie (Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2011. Drame fantastique de David Yates avec Daniel Radcliffe, Ralph Fiennes, Emma Watson.

Pendant qu'un jeune sorcier recherche dans son école trois objets contenant des parcelles de l'âme d'un mage diabolique, ce dernier prépare avec ses troupes un assaut pour le capturer. Remarquable adaptation de la deuxième partie du septième roman de la série de J.K. Rowling. Récit d'une grande puissance dramatique sur l'amour, la mort et le sacrifice. Réalisation spectaculaire. Interprètes vigoureux et intenses. (sortie en salle: 15 juillet 2011)

Lord Voldemort s'est enfin emparé de la baguette de bois de sureau, l'une des trois reliques de la mort qui lui permettra de terrasser enfin son ennemi juré, le jeune sorcier Harry Potter. Ce dernier, toujours flanqué de Hermione Granger et Ron Weasley, continue sa recherche des quatre derniers horcruxes, des objets ensorcelés contenant chacun une parcelle de l'âme du Seigneur des Ténèbres. Après avoir mis la main sur l'un d'eux au terme d'un périlleux cambriolage à la banque de Gringotts, Harry et ses deux amis rentrent à Poudlard, convaincus que les trois autres horcruxes y sont cachés. Or, l'école est toujours dirigée par le sinistre Severus Snapes, au service des mangemorts. Galvanisée par le retour de Harry, la professeure McGonagall provoque la fuite de Snapes et reprend le contrôle de Poudlard. Voldemort lui lance alors un ultimatum. Si elle ne lui livre pas Harry Potter dans les prochaines heures, il lancera avec ses troupes un assaut meurtrier sur l'école.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette remarquable adaptation de la deuxième partie du septième roman de la série de J.K. Rowling clôt avec éclat une saga qui marquera l'histoire du cinéma commercial. Le récit, axé sur l'amour, le courage, la mort et le sacrifice, démarre un peu lentement, avec des échanges verbaux plutôt statiques. Mais dès la séquence du vol à la banque des sorciers, très enlevée, l'action ne faiblit plus, alternant avec des scènes de révélations fondamentales d'une grande puissance émotive et dramatique. Prenant de l'assurance de film en film, David Yates signe une mise en scène fastueuse et spectaculaire. De fait, les batailles atteignent par moments l'ampleur de celles de THE LORD OF THE RINGS - THE RETURN OF THE KING de Peter Jackson, tandis que le bombardement de l'école évoque les images de destruction et de désolation de la Deuxième Guerre mondiale. Daniel Radcliffe est plus vigoureux et intense que jamais, face à un Ralph Fiennes toujours aussi glaçant. Pour sa part, Ciaran Hinds confère force et majesté à Abelforth Dumbledore, le frère du protecteur de Harry, malgré le fait que ce personnage et son histoire aient été largement sacrifiés par Yates et son scénariste.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

04 mai 2015, 10:47:53

Par : Yvan Godbout, L'Ange Gardien

Ouf! Je suis encore tout imprégné des images et de la musique du tout dernier (snif!) épisode de la série Harry Potter. Et quelles images! Certaines séquences épiques font presque penser au Seigneur des Anneaux. On est plus que jamais pris dans la magie de cet univers. Nos personnages bienaimés pris dans la tourmente n'ont jamais été aussi bien incarnés par leurs jeunes interprètes, Daniel Radcliff en tête. Son Harry Potter restera dans les mémoires pour quelques générations. Et Ralph Fiennes incarne un Voldemort incroyablement effrayant. Le réalisateur David Yates, qui a pris les reines de la saga depuis le cinquième épisode(le plus faible opus), signe ici un coup de maitre avec sa mise en scène ample et tragique. On devine derrière chaque images sa passion pour l'univers de J.K.Rowling. Quelques moments et éléments drammatiques ont été allégés par rapport au roman, ce qui pourra agacer certain, mais le scénario demeure toutefois assez fidèle à ses origines romanesque. Certains fans dans la salle semblaient tristes lorsque l'écran se rempli de noir après la dernière image. Je l'étais aussi. Il n'y a pas à dire, Harry, Hermione et Ron vont me manquer aussi.

J'attribue à ce film la Cote 3


27 décembre 2018, 04:13:50

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un des meilleurs, sinon le meilleur, mais ça ne sera jamais aussi bon que THE LORD OF THE RINGS, même pas près.

J'attribue à ce film la Cote 3


26 juin 2016, 00:55:25

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

J'aime moins l'épilogue qui fait conservateur avec le trio d'acteur qu'on a vieilli de façon plus ou moins crédible, mais cela n'empêche pas le film d'être le meilleur de la saga! Enfin la réalisation de Yates possède l'ampleur et le souffle épique souhaités. En effet, on est triste de quitter Harry, Hermione et Ron, qu'on a vu grandir au fil des années. Ralph Fiennes compose de nouveau un Voldemort mémorable et son ultime duel avec Harry Potter l'est tout autant.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2018. Film d'essai de Jennifer Alleyn avec Pascale Bussières, Emmanuel Schwartz, Jennifer Alleyn. Classement: Général.

Une cinéaste en peine d'amour entreprend la production d'un film inspiré de ce thème. Prenant du retard et disposant d'un budget très modeste, elle se résout à faire de douloureux compromis, allant même jusqu'à changer de comédien en plein milieu du tournage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3