Go to main content
3

Fish Tank

G.-B. 2009. Drame de Andrea Arnold avec Katie Jarvis, Michael Fassbender, Kierston Wareing. Dans une banlieue ouvrière anglaise, une adolescente rebelle se laisse apprivoiser par le nouvel amant de sa mère. Oeuvre de réalisme social mature et sensible. Récit tendu et patient. Portée symbolique forte. Mise en scène nerveuse. Jeu criant de vérité de K. Jarvis. (sortie en salle: 19 février 2010)

13 ans +
3

Fish Tank (Fish Tank)

13 ans + 13 ans +

G.-B. 2009. Drame de Andrea Arnold avec Katie Jarvis, Michael Fassbender, Kierston Wareing.

Dans une banlieue ouvrière anglaise, une adolescente rebelle se laisse apprivoiser par le nouvel amant de sa mère. Oeuvre de réalisme social mature et sensible. Récit tendu et patient. Portée symbolique forte. Mise en scène nerveuse. Jeu criant de vérité de K. Jarvis. (sortie en salle: 19 février 2010)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Métropole Films Distribution
Récompenses
Mia, quinze ans, n'a que des ennemis: les adolescentes du voisinage la détestent, sa meilleure amie ne veut plus la voir, sa petite soeur la couvre d'insultes et sa mère célibataire semble résolue à la placer dans une école pour délinquants juvéniles. Mais le comportement extrême de la jeune adepte de hip-hop s'adoucit lorsque Connor, le nouvel amant de sa mère, vient s'établir dans leur appartement d'une banlieue ouvrière. Les attentions de ce dernier envers les deux filles, ainsi que son charme et sa beauté indéniables, viennent à bout des résistances de Mia, qui se laisse apprivoiser par cet homme au passé mystérieux, qui lui prête son camescope et l'encourage à participer à un casting de danseuses.

L’AVIS DE MEDIAFILM

L'Anglaise Andrea Arnold (RED ROAD) signe avec FISH TANK, son second long métrage, une oeuvre mature et sensible, qui pose un regard éclairé et sans compromis sur la société anglaise contemporaine à travers le quotidien d'une poignée de marginaux et de laissés pour compte. On ne trouve rien de superflu dans ce récit tendu, documentant patiemment le cheminement psychologique d'une adolescente qui, au plan symbolique, tente de rompre les liens qui l'enchaînent à un destin de chômeuse alcoolique. Plus proche de l'esprit et de la manière sèche des frères Dardenne (ROSETTA, LE SILENCE DE LORNA), que de la tendresse et de l'humour caractérisant le cinéma social de ses compatriotes Ken Loach et Mike Leigh, Arnold privilégie une mise en scène nerveuse, avec une caméra traqueuse, emportée dans le mouvement de son héroïne. Les cadrages, resserrés par un filmage en format 4/3 (tombé en désuétude depuis l'avènement des téléviseurs à écran large) renforcent l'impression d'enfermement, ou mieux, d'aquarium. La réussite du film doit beaucoup au jeu criant de vérité de la jeune Katie Jarvis, ainsi qu'au magnétisme de Michael Fassbender.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3