Goto main content
3

Copie conforme

Fr. 2009. Drame psychologique de Abbas Kiarostami avec Juliette Binoche, William Shimell, Jean-Claude Carrière. Discutant du vrai et du faux dans l'art, une galeriste florentine et un essayiste anglais, étrangers l'un pour l'autre, sont amenés à révéler qu'ils sont mariés. Réflexion inspirée sur le mensonge et le cinéma. Caméra souple et mobile, en contrôle. Rythme patient et modulé. Excellents interprètes. (sortie en salle: 18 mars 2011)

Général
3

Copie conforme (Copie conforme)

Général Général

Fr. 2009. Drame psychologique de Abbas Kiarostami avec Juliette Binoche, William Shimell, Jean-Claude Carrière.

Discutant du vrai et du faux dans l'art, une galeriste florentine et un essayiste anglais, étrangers l'un pour l'autre, sont amenés à révéler qu'ils sont mariés. Réflexion inspirée sur le mensonge et le cinéma. Caméra souple et mobile, en contrôle. Rythme patient et modulé. Excellents interprètes. (sortie en salle: 18 mars 2011)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Récompenses
L'Anglais James Miller est de passage à Florence pour accompagner la parution de son essai consacré au phénomène de la copie dans l'art. Au lendemain d'une conférence courue, il fait la connaissance d'une galeriste d'origine française, mère d'un adolescent, qui l'admire et se propose de lui faire visiter la ville. James préférant voir la campagne avant d'attraper son train du soir, elle le conduit à Lucignano, un ravissant village toscan. En déambulant dans les petites rues, ils poursuivent une discussion animée et parfois combative, amorcée dans la voiture, sur le vrai et le faux dans l'art. Tandis que l'essayiste répond à un appel téléphonique urgent, la galeriste, attablée dans un café, entame une conversation avec la propriétaire des lieux, qui la croit mariée avec James. Jouant le jeu, cette dernière lui fait part de ses griefs envers cette homme qu'elle dit avoir épousé quinze ans plus tôt. À son retour dans le café, le duo reprend la conversation, mais les rôles de chacun ont changé.

L’AVIS DE MEDIAFILM

L'Iranien Abbas Kiarostami (LE VENT NOUS EMPORTERA, LE GOÛT DE LA CERISE, TEN) formule brillamment une réflexion ludique sur le mensonge et le faire semblant, ultimement sur l'art de convaincre au cinéma, à travers cet opus inspiré, son plus accessible à ce jour, qui a valu à Juliette Binoche un prix d'interprétation mérité à Cannes. La caméra mobile du cinéaste sert à la fois de révélateur et de point d'ancrage pour le regard des spectateurs, souvent interpellés par les personnages comme s'ils étaient leurs vis-à-vis. Invitation à s'abandonner au mensonge, le récit en deux temps, avec point de bascule et jeu de miroirs intrigants, épouse le mouvement habituel du cinéma de Kiarostami, c'est-à-dire patient et modulé, fondé sur la déambulation physique comme moyen d'illustrer la transformation de l'esprit. Au côté de Binoche, dans la peau d'une femme vulnérable qui souffle le chaud et le froid, le baryton anglais William Shimell, en intellectuel à la fois victime et bourreau, fait preuve d'une forte présence à l'écran.

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

19 juin 2018, 22:03:11

Par : Jason Plante, Gatineau

COPIE CONFORME, c'est l'Art d'apprecier ces copies dans l'histoire qui ne sont pas originales. Un brin trop intello, l'histoire est plaisante et on se demande a mi-scenario pourquoi la Francaise (Binoche) se retrouve avec l'Anglais (Schimell) qui n'ont rien en commun. Binoche digne de sa palme d'or incarne une "feroce" femme dont la feminite n'est pas qu'enjouee. Si j'ouvrirais en profondeur le film, je me ferais passer pour une criminelle nazie. Mais bon, je lui donne un...

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3