Goto main content
3

Tokyo!

Jap. 2008. Film à sketches de Michel Gondry, Léos Carax, Bong Joon-ho avec Ayako Fujitani, Denis Lavant, Teruyuki Kagawa. À Tokyo, les destins fantastiques d'une jeune femme en étrange mutation, d'un monstre d'apparence humaine sorti des égouts et d'un homme cloîtré chez-lui depuis dix ans. Triptyque insolite sur l'angoisse urbaine. Réalisation inventive et stylisée. Écriture poétique. Interprétation touchante d'A. Fujitani. (sortie en salle: 29 mai 2009)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Tokyo! (Tokyo!)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Jap. 2008. Film à sketches de Michel Gondry, Léos Carax, Bong Joon-ho avec Ayako Fujitani, Denis Lavant, Teruyuki Kagawa.

À Tokyo, les destins fantastiques d'une jeune femme en étrange mutation, d'un monstre d'apparence humaine sorti des égouts et d'un homme cloîtré chez-lui depuis dix ans. Triptyque insolite sur l'angoisse urbaine. Réalisation inventive et stylisée. Écriture poétique. Interprétation touchante d'A. Fujitani. (sortie en salle: 29 mai 2009)

Trois histoires fantastiques qui se déroulent à Tokyo. 1. «Interior Design»: Hiriko, une jeune Japonaise de la banlieue, arrive à Tokyo avec son compagnon. Installée dans le minuscule appartement d'une amie, incapable de se trouver un emploi ou un logement, délaissée par son copain, Hiriko, qui se sent inutile, subit une transformation aussi étrange que salutaire. 2. «Merde»: Un monstre d'apparence humaine sort des égouts et terrorise les citadins. Arrêté par les autorités, défendu par un avocat français à l'allure insolite, la créature est condamnée à mort et pendue. 3. «Shaking Tokyo»: Enfermé chez lui depuis dix ans, un Japonais «hikikimori» ne communique avec l'extérieur que par téléphone. Une jolie livreuse de pizza et un tremblement de terre le forcent à quitter son refuge. Il découvre alors un Tokyo déserté.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Chaque épisode de ce triptyque insolite présente une vision personnelle de l'angoisse urbaine au coeur de la capitale nipponne. Chaque réalisateur propose une approche et un style fort différents l'un de l'autre, ce qui entraîne le spectateur dans un univers marqué par une écriture poétique et une invention visuelle constante. Le segment de Michel Gondry, «Interior Design», repose sur le jeu touchant d'Ayako Fujitani qui nous permet de croire à son étonnante mutation, bien assise sur l'efficacité et la simplicité des effets visuels typiques de l'ingéniosité de Gondry. Léos Carax, dans «Merde», pastiche les films de GODZILLA en transformant Denis Lavant en monstre aussi absurde qu'efficace, tout en attaquant de façon virulente le décorum extrême des Japonais. Dans «Shaking Tokyo», le Coréen Bong Joon-Ho (THE HOST) nous montre une mégalopole tellement repliée sur elle-même que chaque citoyen s'isole dans son jardin intérieur. Les trois sketches se révèlent techniquement brillants et thématiquement troublants.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Arg. 2018. Drame de Benjamin Naishtat avec Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro. Classement: En attente de classement.

Dans une Argentine politiquement instable, la vie quotidienne sans histoire d'un avocat, père de famille bourgeois, se met à vaciller après une altercation remarquée avec un client agressif dans un restaurant.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3