Goto main content
4

Neige mortelle (Dod Sno)

Dimanche 25 Août à 21:30 | Frissons TVMercredi 28 Août à 07:00 | Frissons TVVendredi 30 Août à 15:05 | Frissons TV

Norv. 2008. Drame d'horreur de Tommy Wirkola avec Vegar Hoel, Stig Frode Henriksen, Charlotte Frogner. Dans un chalet isolé en montagne, sept étudiants en médecine sont attaqués par une horde de nazis zombies cannibales. Intrigue connue saupoudrée d'humour macabre. Nombreux clins d'oeil à des classiques du genre. Réalisation efficace. Maquillages réussis. Interprétation dans la note.

16 ans + (violence, horreur)
4

Neige mortelle (Dod Sno)

16 ans + (violence, horreur) 16 ans + (violence, horreur)

Norv. 2008. Drame d'horreur de Tommy Wirkola avec Vegar Hoel, Stig Frode Henriksen, Charlotte Frogner.

Dans un chalet isolé en montagne, sept étudiants en médecine sont attaqués par une horde de nazis zombies cannibales. Intrigue connue saupoudrée d'humour macabre. Nombreux clins d'oeil à des classiques du genre. Réalisation efficace. Maquillages réussis. Interprétation dans la note.

Sept étudiants norvégiens en médecine, quatre hommes et trois femmes, s'installent pour le week-end dans un chalet isolé en pleine montagne, où une huitième personne doit les rejoindre. Durant la soirée, un inconnu venu se réchauffer quelques minutes leur raconte les terribles événements qui se sont déroulés dans la région pendant la Seconde Guerre mondiale. Après le départ de l'homme, le groupe d'amis est attaqué par une horde de nazis zombies cannibales.

L’AVIS DE MEDIAFILM

S'inscrivant dans la même lignée que EVIL DEAD de Sam Raimi (qu'il cite abondamment), NEIGE MORTELLE de Tommy Wirkola propose une intrigue connue et prévisible qui mélange de façon distrayante gore et humour macabre. Hormis le fait que les zombies soient des nazis, cette production n'offre rien de très original. Néanmoins, avec ses nombreux clins d'oeil à des classiques du genre et sa réalisation efficace, elle s'avère au final joyeusement divertissante, les pointes d'humour venant atténuer la violence des affrontements. Les maquillages sont réussis ainsi que le rendu à l'écran des entrailles des victimes, sanguinolentes à souhait. Détaché, le jeu des interprètes est conforme à l'esprit du film.

Texte : Olivier Lefébure

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

G.-B. 2018. Documentaire de Victor Kossakovsky. Classement: Général.

Du Groenland à la Floride, en passant par la Russie et la Californie, la force brute de l'eau déchaîne une puissance dévastatrice hors du commun. Désarmé, l'humain doit se contenter de la contempler ou de la subir.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3