Goto main content
4

La Falaise rouge (Chi bi)

Chin. 2008. Drame historique de John Woo avec Tony Leung Chiu Wai, Takeshi Kaneshiro, Zhang Fengyi. Dans la Chine féodale, deux seigneurs pacifiques du Sud du pays forgent une alliance afin de combattre l'armée impériale, dix fois plus importante que les leurs réunies. Fresque romanesque et épique inspirée d'un épisode fondateur de l'histoire de la Chine. Traitement spectaculaire, dépourvu de profondeur. Réalisation extravagante. Bons interprètes. (sortie en salle: 4 décembre 2009)

13 ans + (violence)
4

La Falaise rouge (Chi bi)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

Chin. 2008. Drame historique de John Woo avec Tony Leung Chiu Wai, Takeshi Kaneshiro, Zhang Fengyi.

Dans la Chine féodale, deux seigneurs pacifiques du Sud du pays forgent une alliance afin de combattre l'armée impériale, dix fois plus importante que les leurs réunies. Fresque romanesque et épique inspirée d'un épisode fondateur de l'histoire de la Chine. Traitement spectaculaire, dépourvu de profondeur. Réalisation extravagante. Bons interprètes. (sortie en salle: 4 décembre 2009)

Chine féodale, en l'an 208. Par l'intimidation, le premier ministre Cao Cao obtient la permission d'engager l'armée impériale dans une guerre contre les seigneurs du Sud, Sun Quan et Liu Bei, afin d'étendre le pouvoir de son empereur sur tout le pays. À la suite d'une défaite sur le champ de bataille, le brillant stratège militaire Zhuge Liang, qui dirige l'armée de Liu Bei, conseille à ce dernier de forger une alliance avec Sun Quan afin qu'ils puissent combattre ensemble l'armée de Cao Cao, dix fois plus nombreuse que les leurs réunies. Bien déterminé à exterminer jusqu'au dernier de leurs hommes, ce dernier engage sa flotte et son armée de terre vers Falaise rouge, un site stratégique du Yangtsé où le vice-roi Zhou Yu a accueilli les armées de Sun Quan et Liu Bei. S'ensuivra un siège de plusieurs semaines, marqué entre autres par une épidémie qui affaiblira les armées des deux rives.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette oeuvre fébrile et à grand déploiement, que John Woo (THE KILLER, PAYCHECK) a réalisée en aparté de son exil hollywoodien, possède le souffle d'une grande fresque romanesque et épique, sans toutefois en détenir les principales vertus: personnages fouillés, scènes fortes, enjeux clairs. Faisant tantôt l'effet d'un précis didactique sur l'art de la guerre et du thé, tantôt celui d'un spectacle extravagant un peu vaniteux à la Cecil B. de Mille (le bain de sang en plus), LA FALAISE ROUGE, inspiré d'un épisode fondateur de l'histoire de la Chine, est tout entier conçu pour épater l'oeil. C'est là sa force et sa faiblesse. À sa décharge, rappelons que la version distribuée en Asie comporte deux volets totalisant près de cinq heures, ce qui semble justifier les ellipses abruptes et les trop rares scènes de parloir, qui auraient donné un peu plus de profondeur à l'ensemble, autrement très agréable à regarder. La distribution prestigieuse, dominée par l'excellent Takeshi Kaneshiro en stratège-philosophe, n'est pas en cause.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3