Go to main content
3

L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button)

É.-U. 2008. Chronique de David Fincher avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Taraji P. Henson. Les épreuves et les difficultés amoureuses d'un homme qui, né vieux en 1918, a passé sa vie à rajeunir. Adaptation sublime et fine d'une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald. Récit sobrement insolite, fondé sur les tourments intérieurs du héros. Réalisation classique mais texturée et riche en détails. Jeu impeccable de la vedette. (sortie en salle: 25 décembre 2008)

Général
3

L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button)

Général Général

É.-U. 2008. Chronique de David Fincher avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Taraji P. Henson.

Les épreuves et les difficultés amoureuses d'un homme qui, né vieux en 1918, a passé sa vie à rajeunir. Adaptation sublime et fine d'une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald. Récit sobrement insolite, fondé sur les tourments intérieurs du héros. Réalisation classique mais texturée et riche en détails. Jeu impeccable de la vedette. (sortie en salle: 25 décembre 2008)

À sa naissance, en 1918, Benjamin Button a l'apparence et les caractéristiques d'un vieillard. Abandonné par son père sur le seuil d'une maison pour personnes âgées de la Nouvelle-Orléans, il est recueilli et élevé par Queenie, qui tient l'établissement où, en grandissant, le vieillard-enfant se confond avec la clientèle. Pour un temps du moins, car Benjamin, à l'inverse du reste du monde, rajeunit de jour en jour. À vingt ans, l'air de soixante, il prend la mer, sur un chalutier, et connaît par la suite diverses aventures, dont une, passionnée mais de courte durée, avec l'épouse d'un diplomate. Mais outre Queenie, une seule femme occupe ses pensées: Daisy, ballerine dont il est tombé amoureux autrefois, et avec qui il va vivre un grand amour lorsque leurs âges se croiseront.

L’AVIS DE MEDIAFILM

David Fincher (ZODIAC, PANIC ROOM) signe une adaptation sublime et sobrement insolite d'une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald. D'entrée de jeu, le climat moite de la Nouvelle-Orléans, ainsi que le rythme indolent, nous plongent dans une réflexion sur le rapport au temps et sur le long chemin qui sépare la naissance de la mort. Brad Pitt, qui tourne avec Fincher pour la troisième fois (après SEVEN et FIGHT CLUB) se surpasse dans le rôle exigeant de ce Dorian Gray malgré lui, incapable d'arrêter le temps qui le force à prendre le chemin contraire de ceux qu'il aime. Il se dégage de sa fatalité assumée en silence une mélancolie prenante, dont les motifs ne sont pas sans rappeler ceux de «Gatsby le magnifique», du même romancier. Cette production haut de gamme, plutôt classique dans ses contours, repose sur un traitement visuel fin, jamais tapageur, hautement texturé et riche en détails. Si bien qu'un seul visionnement ne peut suffire à nous en faire apprécier toute la richesse. Au-delà de Pitt, dont la très forte présence est mise en valeur par un jeu tout en retenue, Cate Blanchett et Taraji P. Henson sont impeccables.

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

26 décembre 2018, 23:06:11

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un film captivant, David Fincher fait un bon film comme d'habitude, Brad Pitt est parfait

J'attribue à ce film la Cote 3


14 août 2016, 13:34:35

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

C'est un beau film qui parle du temps qui passe et de la mort. La fin est émouvante, mais il n'arrive pas grand-chose au personnage principal. On dirait une oeuvre trop calculée pour les Oscars. La vie de Forrest Gump à côté est beaucoup plus palpitante et même plus attachante et touchante.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3