Goto main content
5

L'Âge des ténèbres

Can. 2007. Comédie dramatique de Denys Arcand avec Marc Labrèche, Diane Kruger, Sylvie Léonard. Un fonctionnaire désabusé et mal marié échappe à la grisaille de sa vie en se réfugiant dans des fantasmes de gloire et de conquêtes féminines. Réflexion cynique et manquant d'ampleur sur l'effritement des valeurs. Réalisation efficace mais peu inspirée. Interprétation inégale. (sortie en salle: 7 décembre 2007)

13 ans +
5

L'Âge des ténèbres (L'Âge des ténèbres)

13 ans + 13 ans +

Can. 2007. Comédie dramatique de Denys Arcand avec Marc Labrèche, Diane Kruger, Sylvie Léonard.

Un fonctionnaire désabusé et mal marié échappe à la grisaille de sa vie en se réfugiant dans des fantasmes de gloire et de conquêtes féminines. Réflexion cynique et manquant d'ampleur sur l'effritement des valeurs. Réalisation efficace mais peu inspirée. Interprétation inégale. (sortie en salle: 7 décembre 2007)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Fonctionnaire désabusé au gouvernement du Québec, Jean-Marc, la quarantaine, soigne son blues en s'évadant dans des rêveries de gloire et des fantasmes sexuels auprès de beautés folles de lui. Et qui, par conséquent, sont à l'opposé des femmes de sa vie: son épouse Sylvie, agente immobilière survoltée dont le succès professionnel l'accable; sa patronne, détestable donneuse de leçons; sa mère mourante, muette et mal soignée; enfin, ses deux filles adolescentes, aux abonnés absents depuis l'invention du iPod. Sa vie prend un virage inattendu lorsque Sylvie le plaque pour un pdg torontois. Déjà solitaire, Jean-Marc se découvre, plus que jamais, seul. Son incursion dans le monde de la drague ne fera rien pour arranger les choses. Quoiqu'elle va peut-être lui indiquer que le chemin du bonheur n'est pas là où il croyait.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Trois ans après LES INVASIONS BARBARES, Denys Arcand poursuit sa réflexion, amorcée en 1986 dans LE DÉCLIN DE L'EMPIRE AMÉRICAIN, sur l'abandon en Occident des grands projets sociaux et des valeurs intellectuelles au profit de la quête matérielle. Son alter ego à l'écran est le témoin impuissant de ce phénomène, en sa qualité de confident de ceux qui en sont les victimes. Pour pertinent qu'il soit, le propos manque d'ampleur et, au-delà d'échappées oniriques convenues, se résume à un cynique inventaire d'anecdotes et d'observations sur les moeurs contemporaines. Rien de très neuf au programme, en somme, ce que confirme la mise en scène, efficace mais peu inspirée. Bien que né du besoin sincère de son auteur de commenter les dérives de la société d'aujourd'hui (quoique l'action, ultime coquetterie, est transposée dans un futur immédiat), L'ÂGE DES TÉNÈBRES cède sans broncher à la dictature de la séduction et du rire. Une intention que trahit sa distribution inégale, en partie composée de vedettes de l'humour et du petit écran.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.

Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3