Go to main content
4

Les Nuits de Talladega - La Ballade de Ricky Bobby (Talladega Nights - The Ballad of Ricky Bobby)

É.-U. 2006. Comédie de Adam McKay avec Will Ferrell, John C. Reilly, Sacha Baron Cohen. L'ascension, la chute et la remontée d'un coureur automobile dans le circuit NASCAR. Mélange de satire amusée et de débilité assumée. Dialogues d'une réjouissante absurdité. Réalisation assez vivante, malgré un ou deux temps morts. Interprétation pleine d'entrain.

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Les Nuits de Talladega - La Ballade de Ricky Bobby (Talladega Nights - The Ballad of Ricky Bobby)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2006. Comédie de Adam McKay avec Will Ferrell, John C. Reilly, Sacha Baron Cohen.

L'ascension, la chute et la remontée d'un coureur automobile dans le circuit NASCAR. Mélange de satire amusée et de débilité assumée. Dialogues d'une réjouissante absurdité. Réalisation assez vivante, malgré un ou deux temps morts. Interprétation pleine d'entrain.

Ricky Bobby a réalisé son rêve d'enfance: devenir champion de course automobile, dans le circuit NASCAR. Son titre est cependant menacé par le Français Jean Girard, un transfuge de la Formule Un. Lors d'une course remportée par ce dernier, Ricky est impliqué dans un accident, duquel il ressort avec une peur bleue du volant. Détrôné, humilié, il voit son épouse se jeter dans les bras de son coéquipier et ami d'enfance, en lui abandonnant leurs deux jeunes fils. Avec eux, Ricky retourne chez sa mère, qui l'accueille à bras ouverts. C'est alors que réapparaît son père, qui avait jadis abandonné sa famille pour se lancer dans une carrière de coureur automobile. Grâce aux méthodes d'entraînement peu orthodoxes de ce dernier, Ricky reprend confiance en lui. Bientôt, il se sent prêt à se mesurer à nouveau à Girard.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après une série de semi-échecs au box-office (KICKING AND SCREAMING, BEWITCHED, THE PRODUCERS), Will Ferrell refait équipe avec Adam McKay, son réalisateur d'ANCHORMAN - THE LEGEND OF RON BURGUNDY, pour une nouvelle pseudo biographie de célébrité, qui devrait remettre en selle l'exubérant acteur. Le tandem applique au milieu réactionnaire et machiste de la course automobile le même traitement comique que dans le film précédent. À savoir: un mélange de satire amusée et de débilité assumée, assaisonné de dialogues d'une réjouissante absurdité, souvent improvisés sur le plateau. Les scènes de course sont filmées avec vigueur et la réalisation s'avère assez vivante. Malgré quelques temps morts et gags qui tombent à plat, l'ensemble offre un solide divertissement. Ferrell s'en donne à coeur joie et ses partenaires font montre de beaucoup d'entrain. Avec une mention pour le désopilant Sacha Baron Cohen, dans le rôle du coureur français gay à l'accent anglais inénarrable.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3