Aller au contenu principal
4

Jarhead

É.-U. 2005. Drame de guerre de Sam Mendes avec Jake Gyllenhaal, Peter Sarsgaard, Jamie Fox. Stationnés dans le désert de l'Arabie Saoudite avant le début de la Guerre du Golfe, des jeunes Marines attendent impatiemment d'aller au combat. Adaptation sardonique et vigoureuse des mémoires d'Anthony Swofford. Récit manquant quelque peu de profondeur. Réalisation alerte. Quelques images fortes. Interprétation solide.

13 ans + (langage vulgaire)
4

Jarhead (Jarhead)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 2005. Drame de guerre de Sam Mendes avec Jake Gyllenhaal, Peter Sarsgaard, Jamie Fox.

Stationnés dans le désert de l'Arabie Saoudite avant le début de la Guerre du Golfe, des jeunes Marines attendent impatiemment d'aller au combat. Adaptation sardonique et vigoureuse des mémoires d'Anthony Swofford. Récit manquant quelque peu de profondeur. Réalisation alerte. Quelques images fortes. Interprétation solide. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
William Broyles Jr.
D'après le livre de Anthony Swofford
Photographie :
Musique :
Montage :
En 1989, le jeune Tony Swofford s'engage dans les Marines, suivant en cela l'exemple de son père, qui a fait la guerre du Vietnam. Après avoir subi un entraînement exigeant et humiliant, Swofford et d'autres recrues sont envoyés en Arabie Saoudite pour combattre les troupes du président irakien Saddam Hussein, qui viennent d'envahir le Koweit. Stationnés dans le désert, les soldats attendent avec impatience le début des hostilités. Pour tuer le temps, ils jouent au football affublés de masques à gaz, se lancent dans des discussions salaces ou organisent des combats de scorpions. Faisant partie de l'unité de tireurs embusqués du sergent Sykes, Swofford et son partenaire Troy vivent des expériences tour à tour éprouvantes et frustrantes lorsque la guerre commence enfin.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sam Mendes (AMERICAN BEAUTY, ROAD TO PERDITION) livre une adaptation vigoureuse des mémoires d'Anthony Swofford. En plus de décrire avec réalisme le processus de formation des Marines, le réalisateur fait bien ressentir l'impatience d'un groupe de soldats désoeuvrés, des machines à tuer gorgées de testostérone qui feront toutefois l'amer constat de leur inutilité dans une guerre essentiellement aérienne. Des moments d'humour virant à l'absurde voisinent des références sardoniques à FULL METAL JACKET, APOCALYPSE NOW et DEER HUNTER. Mais contrairement à ces oeuvres, JARHEAD n'est pas antibelliciste, les auteurs ayant évacué toute réflexion critique sur les motifs politiques de la Guerre du Golfe. Du coup, l'ensemble manque quelque peu de profondeur et fait parfois du surplace. Néanmoins, la réalisation alerte réserve plusieurs images fortes et les interprètes s'avèrent solides, même si la psychologie de leur personnage demeure plutôt floue.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3