Goto main content
4

Méchant Père Noël (Bad Santa)

É.-U. 2003. Comédie policière de Terry Zwigoff avec Billy Bob Thornton, Brett Kelly, Tony Cox. Un gamin solitaire recherche la sympathie d'un cambrioleur ivrogne qui travaille comme Père Noël dans un grand magasin. Jeu de massacre mettant en boîte plusieurs traditions de Noël. Ton d'humour cinglant joliment soutenu. Petites touches d'émotion salutaires. Réalisation souple et efficace. Comédiens inspirés.

13 ans + (langage vulgaire)
4

Méchant Père Noël (Bad Santa)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 2003. Comédie policière de Terry Zwigoff avec Billy Bob Thornton, Brett Kelly, Tony Cox.

Un gamin solitaire recherche la sympathie d'un cambrioleur ivrogne qui travaille comme Père Noël dans un grand magasin. Jeu de massacre mettant en boîte plusieurs traditions de Noël. Ton d'humour cinglant joliment soutenu. Petites touches d'émotion salutaires. Réalisation souple et efficace. Comédiens inspirés.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Chaque année, durant le temps des fêtes, le perceur de coffres Willie et son acolyte Marcus, un nain afro-américain, se font engager pour personnifier le Père Noël et son lutin dans un grand magasin qu'ils cambriolent la nuit de Noël. Mais cette année, l'opération s'annonce compliquée car Willie est constamment ivre et déplaisant avec les enfants, ce qui fait craindre à Marcus qu'ils soient congédiés. Un soir, Willie est amené à raccompagner chez lui un gamin qui vit seul dans une somptueuse maison avec sa grand-mère un peu fêlée. Profitant de la naïveté de l'enfant, qui semble le prendre pour le vrai Père Noël, Willie s'installe dans la maison, où il invite régulièrement sa nouvelle petite amie, la barmaid Sue. Alors que le jour du cambriolage approche, Willie se surprend à s'attacher à son jeune hôte.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La présence de cet enfant souffre-douleur d'une candeur ineffable place d'emblée l'intrigue sous la menace d'une conclusion sirupeuse. Or, l'avalanche appréhendée de mélo mielleux ne se produit pas, car BAD SANTA réussit à soutenir coûte que coûte son ton d'humour noir sarcastique. En même temps, vers la fin, le film ouvre une brèche sentimentale salutaire dans la carapace misanthrope du héros plutôt odieux joué avec délectation par Billy Bob Thornton. Avec, pour résultat, une oeuvre mordante, souvent très méchante, mais qui, sous ses dehors impitoyables et désenchantés, se laisse tranquillement pénétrer par un attendrissement insoupçonné et, fort heureusement, dénué de sensiblerie racoleuse. Le spectateur bien disposé prendra un plaisir presque pervers à ce jeu de massacre qui met en boîte plusieurs traditions de Noël. Le film contient une dose appréciable de scènes hilarantes qui feront grincer des dents les tenants d'une certaine rectitude politique. Toutefois, les frasques de ce Père Noël ordurier s'avèrent parfois un peu répétitives. La mise en scène de Terry Zwigoff (GHOST WORLD, CRUMB) ne fait pas preuve de beaucoup d'invention, mais elle demeure souple et efficace. Dans le rôle de l'enfant, Brett Kelly réussit à inspirer de la sympathie sans jamais tomber dans la minauderie.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Film d'animation de Joel Crawford. Classement: Général.

Les Crood, un clan préhistorique, font la rencontre des Betterman, plus évolués et vivant dans un site luxuriant. Reconnaissant un des leurs parmi ces étrangers mal dégrossis, les parents Betterman manoeuvrent afin de le séparer de sa compagne, au profit de leur fille.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3