Goto main content
5

La Vie de David Gale (The Life of David Gale)

É.-U. 2003. Thriller de Alan Parker avec Kevin Spacey, Kate Winslet, Laura Linney. Une journaliste s'efforce en 24 heures d'innocenter un condamné à mort dont elle a recueilli le témoignage. Suspense controuvé se voulant une dénonciation de la peine capitale. Psychologie artificielle des personnages. Traitement musclé et tonitruant. Interprètes de talent.

13 ans +
5

La Vie de David Gale (The Life of David Gale)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2003. Thriller de Alan Parker avec Kevin Spacey, Kate Winslet, Laura Linney.

Une journaliste s'efforce en 24 heures d'innocenter un condamné à mort dont elle a recueilli le témoignage. Suspense controuvé se voulant une dénonciation de la peine capitale. Psychologie artificielle des personnages. Traitement musclé et tonitruant. Interprètes de talent.

Genre :
Année :
Réalisation :
Professeur de philosophie dans une université du Texas, David Gale est un fervent partisan de l'abolition de la peine capitale. Ironie du sort, il se retrouve lui-même dans le couloir de la mort, ayant été condamné pour le viol et le meurtre de Constance Harraway, une amie avec qui il militait au sein du mouvement Deathwatch. Trois jours avant son exécution, David rencontre la journaliste du News Magazine Elizabeth «Bitsey» Bloom et lui raconte sa version des faits. Croyant d'abord le condamné coupable de ces crimes atroces, Bitsey change peu à peu d'avis en entendant son histoire. Elle décide alors de tenter de le sauver, avec l'aide de son assistant, le stagiaire Zack. Mais la journaliste n'a que vingt-quatre heures pour trouver les preuves de l'innocence de Gale avant qu'il ne soit exécuté.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Chaussant comme toujours de très gros sabots, le réalisateur Alan Parker (PINK FLOYD THE WALL, MISSISSIPPI BURNING, ANGELA'S ASHES) signe avec ce thriller une dénonciation fervente de la peine capitale. Il ne fait aucun doute que le cinéaste soit bien intentionné sur le plan politique, mais sa démarche intempestive nuit à la crédibilité du projet. Le scénario se tient sur la corde raide entre le film à thèse et le suspense nourri de rebondissements. Dans les deux cas, le récit carbure aux effets faciles et manipulateurs. La nature controuvée de certains développements devient particulièrement flagrante une fois le dénouement connu, lorsque le spectateur est à même de constater en rétrospective la grosseur des ficelles de l'intrigue. Parker ne ménage aucun punch dans le traitement, multipliant les effets tonitruants, tant sur le plan sonore que visuel. La réalisation s'avère ainsi musclée et techniquement adroite, mais en manque chronique de subtilité et de finesse. Les interprètes fort talentueux réunis dans ce drame livrent des performances convaincues et solides, mais sans parvenir à faire oublier au spectateur le caractère fabriqué de leurs personnages, dont les réactions sont plus soumises aux conventions faciles du thriller qu'à une recherche de psychologie juste.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Alain Raoust avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer. Classement: Général.

Une ébéniste décroche un emploi d'été à la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Sous un soleil de plomb, sa quiétude est troublée par l'irruption d'une participante de téléréalité égarée et du frère de son ancien amoureux.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3