Goto main content
2

Angels in America

É.-U. 2003. Chronique de Mike Nichols avec Meryl Streep, Al Pacino, Jeffrey Wright. À New York, dans les années 1980, l'épidémie du sida bouleverse la vie de divers individus dont les destins s'entrecroisent. Téléfilm d'une grande intensité dramatique, d'après la pièce de Tony Kushner. Portrait intelligent des contradictions de la société américaine. Mélange fascinant de rêve et de réalité. Ton parfois virulent. Réalisation et interprétation de haut vol.

En attente de classement
2

Angels in America (Angels in America)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 2003. Chronique de Mike Nichols avec Meryl Streep, Al Pacino, Jeffrey Wright.

À New York, dans les années 1980, l'épidémie du sida bouleverse la vie de divers individus dont les destins s'entrecroisent. Téléfilm d'une grande intensité dramatique, d'après la pièce de Tony Kushner. Portrait intelligent des contradictions de la société américaine. Mélange fascinant de rêve et de réalité. Ton parfois virulent. Réalisation et interprétation de haut vol.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
À New York, en 1985, Prior est abandonné par son amant Louis après lui avoir annoncé qu'il est sidéen. Au plus fort de la maladie, il devient sujet à d'étranges hallucinations où un ange lui annonce qu'il est un prophète. Pendant ce temps, Louis entame une liaison avec Joe Pitt, un mormon qui ne supporte plus sa vie de couple avec la dépressive Harper, elle aussi sujette à d'étranges visions. Tout comme le mentor de Joe, Roy Cohn, un avocat d'extrême droite se mourant du sida, qui est soigné par l'infirmier afro-américain Belize, un proche de Louis et Prior. Venue à New York pour tenter de remettre son fils Joe dans le droit chemin, Hannah sera amenée à demeurer au chevet de Prior à l'hôpital.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La pièce de Tony Kushner a probablement été l'événement le plus retentissant de la scène théâtrale new-yorkaise des années 1990. Gagnant d'un prix Pulitzer et de nombreux trophées Tony, cette oeuvre extrêmement touffue et intense sur le plan dramatique offre un portrait intelligemment nuancé des contradictions et des paradoxes de la société américaine. Prenant comme toile de fond certains bouleversements sociaux emblématiques des années 1980, ANGELS IN AMERICA examine, avec un mélange à la fois douloureux et caustique d'empathie et d'ironie, les répercussions de la crise du sida sur une poignée de personnages dont les destins s'enchevêtrent. L'adaptation qu'en a tirée Mike Nichols, d'après un scénario écrit par Kushner lui-même, est un véritable monument télévisuel. Une oeuvre de six heures qui prend des dimensions presque opératiques, voire volontairement grandiloquentes. Or, la virtuosité absolue de la réalisation et le brio incroyable des interprètes font en sorte que l'oeuvre ne bascule jamais dans l'outrance ou le ridicule. Meryl Streep dans un triple rôle, dont celui du fantôme d'Ethel Rosenberg, est simplement hallucinante. Tout comme Al Pacino qui incarne avec une hargne ineffable un avocat ultra conservateur. Sans parler d'Emma Thompson, complètement exaltée dans la peau de l'ange, et du formidable Jeffrey Wright, qui joue avec panache l'infirmier afro-américain et gay à qui l'auteur réserve les meilleures tirades critiques envers l'Amérique.

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3