Aller au contenu principal
4

Spider-Man

É.-U. 2002. Drame fantastique de Sam Raimi avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst, Willem Dafoe. Après avoir été piqué par une araignée mutante, un collégien timoré acquiert d'étonnantes facultés qui lui permettent de devenir un justicier. Adaptation enlevante et fantaisiste d'une bande dessinée. Nombreuses touches d'humour. Grande virtuosité technique. Jeu sympathique de T. Maguire.

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Spider-Man (Spider-Man)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2002. Drame fantastique de Sam Raimi avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst, Willem Dafoe.

Après avoir été piqué par une araignée mutante, un collégien timoré acquiert d'étonnantes facultés qui lui permettent de devenir un justicier. Adaptation enlevante et fantaisiste d'une bande dessinée. Nombreuses touches d'humour. Grande virtuosité technique. Jeu sympathique de T. Maguire. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Après avoir été piqué par une araignée mutante, le collégien timoré Peter Parker subit une étrange transformation génétique. Il acquiert alors d'étonnantes facultés, comme de pouvoir s'accrocher aux surfaces des murs ou fabriquer des fils adhésifs qui lui permettent de se balancer d'un immeuble à l'autre. Avec ses nouveaux pouvoirs, Peter devient un justicier masqué surnommé Spider-Man. Son premier ennemi sera le Green Goblin, un redoutable criminel qui porte une armure de démon vert. Il s'agit en réalité du financier schizophrène Norman Osborn. Ayant découvert la véritable identité de Spider-Man, Green Goblin lui tend un piège en kidnappant Mary Jane, la bien-aimée de Peter. Il s'ensuit un affrontement ultime entre les deux ennemis.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En tant que réalisateur de l'enlevant et stylisé DARKMAN, Sam Raimi était le choix tout désigné pour prendre les rênes de cette superproduction mettant en vedette un des plus célèbres héros de «comic books» américains. Le résultat ne déçoit pas, même si le scénario se contente très sagement de décliner toutes les conventions et les scènes à faire du genre. À un point tel, d'ailleurs, qu'on croirait parfois assister à un remake combiné de SUPERMAN et BATMAN. Heureusement, David Koepp et Sam Raimi ont calculé le bon dosage de comédie, de drame, d'action et de fantaisie pour faire de l'ensemble un divertissement réussi. La virtuosité technique dont le réalisateur a fait preuve dans ses films précédents se retrouve bien entendu ici, en particulier dans les scènes d'action souvent époustouflantes. L'utilisation ingénieuse des trucages et des mouvements de caméra virevoltants est également à souligner. Dans son incarnation du candide et sensible Peter Parker, Tobey Maguire s'attire rapidement la sympathie du spectateur, qui le suit alors volontiers dans sa transformation en super-héros. Face à lui, Willem Dafoe joue avec délectation le méchant Green Goblin, tandis que Kirsten Dunst s'acquitte avec fraîcheur du rôle de la jeune fille en détresse.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3