Goto main content
2

Le Voyage de Chihiro (Sen to Chihiro No Kamikakushi)

Jap. 2001. Film d'animation de Hayao Miyazaki . Une fillette qui s'est aventurée dans une étrange station thermale où viennent se purifier les dieux se retrouve sous le joug d'une sorcière. Conte initiatique à l'atmosphère onirique. Péripéties imaginatives, émaillées de flashs poétiques, humoristiques et surréalistes. Personnages farfelus, touchants, inquiétants ou bizarres. Dessins et animation de grande qualité. (sortie en salle: 21 November 2007)

Général
2

Le Voyage de Chihiro (Sen to Chihiro No Kamikakushi)

Général Général

Jap. 2001. Film d'animation de Hayao Miyazaki .

Une fillette qui s'est aventurée dans une étrange station thermale où viennent se purifier les dieux se retrouve sous le joug d'une sorcière. Conte initiatique à l'atmosphère onirique. Péripéties imaginatives, émaillées de flashs poétiques, humoristiques et surréalistes. Personnages farfelus, touchants, inquiétants ou bizarres. Dessins et animation de grande qualité. (sortie en salle: 21 November 2007)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Chihiro, une fillette de dix ans au tempérament capricieux, est peu enchantée à l'idée de déménager. La mort dans l'âme, elle prend la route avec ses parents à destination de leur nouvelle maison. Arrivée à un carrefour, son père décide d'emprunter un chemin qui débouche sur une muraille percée d'un tunnel. Intriguée, la famille s'engage à pied dans l'étrange passage, pour y découvrir au bout une ville abandonnée. Pendant que Chihiro se promène, ses parents se jettent avidement sur des plats de nourriture qui se trouvent sur une table. Mais ils sont aussitôt transformés en porcs. À son retour, leur fillette catastrophée apprend de la bouche du jeune Haku que pour les empêcher d'être dévorés, elle devra travailler pour la sorcière Yubaba, la maîtresse des bains où viennent se purifier les dieux.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Succès monstre dans son propre pays, où il a battu tous les records au box-office pour un film japonais, SPIRITED AWAY est pourtant loin d'être un dessin animé alimentaire et commercial à la POKÉMON. Au contraire, il s'agit d'une oeuvre d'auteur, une véritable perle rare dans le paysage souvent trop mercantile du cinéma d'animation. Conte initiatique baignant dans une atmosphère onirique, SPIRITED AWAY est une sorte d'«Alice au pays des merveilles» revisité par un cinéaste nippon en état de grâce. Succession de péripéties d'une merveilleuse imagination, émaillées de flashs poétiques, humoristiques et surréalistes, cette fable fascinante grouille de personnages farfelus, touchants, inquiétants ou bizarres. Raconté de façon très inventive, essentiellement par la magie des images, le récit progresse à un rythme sûr mais tout de même posé, que d'aucuns trouveront peut-être un peu lourd. Mais à chaque fois que l'intrigue menace de piétiner, une trouvaille narrative ou visuelle vient surprendre le spectateur. Le film ne cède jamais à la sentimentalité facile ou aux clichés, l'auteur semblant toujours se forcer pour emprunter les voies les plus originales et complexes pour évoquer son monde fantastique et donner vie à ses personnages. Le résultat est un pur enchantement.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

17 July 2020, 08:51:34

Par : Mathieu Poliquin, Montréal

J'ai été étonné de voir la cote réelle attribuée au film sur Mediafilm, puisque j'aurais moi-même attribué la mention Remarquable. Ce film est plutôt long et tant mieux. Il plonge le spectateur dans un univers tout à fait incroyable et rempli d'analogies avec le monde réel dans lequel Chihiro et nous-mêmes vivons. Les plans et animations sont beaux. L'histoire est claire et divisée en pluseirus parties. Chaque adjuvant représenté par un animal donne des airs de fable au récit. Les personnages archétypes comme le Sans-visage peut être un peu trop stéréotypé. L'histoire est claire et les deux mondes, bien qu'entrecroisés, sont clairement identifiables, il n'y a aucune confusion. Le film vaut chaque minute de visionnement.

J'attribue à ce film la Cote 3


26 December 2018, 21:36:08

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Récit et animation très imaginative, c'est vraiment beau comme film, en le regardant j'aime vraiment ça mais sans plus mais quand je pense au film, j'ai toujours l'impression que c'est pratiquement le meilleur film d'animation de tous les temps, c'est un peu bizarre mon feeling avec ce film

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie de Sophie Letourneur avec Jonathan Cohen, Marina Foïs, Jacqueline Kakou. Classement: 13 ans +.

Une pianiste de concert tombe involontairement enceinte par la faute de son mari et agent qui, à 40 ans, s'est découvert un soudain désir de paternité. Arborant un ventre anormalement gros, l'artiste dépassée voit son conjoint vivre sa grossesse par procuration.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3