Aller au contenu principal
4

Qué. 1998. Comédie satirique de Robert Lepage avec Anne-Marie Cadieux, Alexis Martin, Richard Fréchette. En octobre 1970, une comédienne de théâtre en tournée au Japon hésite à annoncer à son ami, sympatisant du FLQ, qu'elle est enceinte. Mélange intelligent de satire sociale et de comédie de moeurs. Portée toutefois restreinte. Bonne évocation de l'esprit de l'époque. Interprétation savoureuse.

Général
4

Nô (Nô)

Général Général

Qué. 1998. Comédie satirique de Robert Lepage avec Anne-Marie Cadieux, Alexis Martin, Richard Fréchette.

En octobre 1970, une comédienne de théâtre en tournée au Japon hésite à annoncer à son ami, sympatisant du FLQ, qu'elle est enceinte. Mélange intelligent de satire sociale et de comédie de moeurs. Portée toutefois restreinte. Bonne évocation de l'esprit de l'époque. Interprétation savoureuse. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
Sophie, jeune comédienne québécoise jouant dans une pièce de Feydeau au pavillon du Canada à l'exposition internationale d'Osaka en 1970, apprend qu'elle est enceinte. Elle téléphone à son ami Michel, écrivain à Montréal, mais n'ose lui annoncer la nouvelle. Ce dernier reçoit au même moment la visite d'un groupe d'amis indépendantistes du FLQ, tandis qu'on vient de proclamer la loi des mesures de guerre. Entre-temps, Sophie est invitée à dîner par l'attaché culturel du Canada et sa femme.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Puisant à nouveau dans son oeuvre théâtrale, Robert Lepage a décidé, pour son troisième film, d'adopter un ton plus léger, mêlant intelligemment des éléments de satire sociopolitique et de comédie de moeurs. Ainsi, le choix des mots et la musicalité des accents nourrissent des dialogues beaucoup plus subtils qu'ils en ont l'air. Le parti pris de filmer en noir et blanc les scènes associées à la crise d'octobre et de noyer dans des couleurs des plus criardes les épisodes japonais (tournés à Québec) s'avère aussi un choix stylistique judicieux. A cela s'ajoute, malgré des budgets réduits, une bonne reconstitution de l'époque, tant dans son esprit que dans son rendu (décors, vêtements, coiffures, musique, etc.). Les personnages, parfois à la limite de la caricature, mais tout de même représentatifs et crédibles, sont campés par des interprètes de talent, les rôles féminins se révélant particulièrement savoureux. Cependant, il sera difficile pour un spectateur ignorant le contexte socio-historique et culturel du Québec des années 60-70 d'apprécier pleinement les nuances de cette comédie.

Texte : Jean Beaulieu

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3