Aller au contenu principal
4

Bulworth

É.-U. 1998. Comédie satirique de Warren Beatty avec Warren Beatty, Halle Berry, Don Cheadle. Après avoir engagé un tueur pour l'abattre, un sénateur dépressif décide de changer son discours politique en ne disant plus que la vérité. Scénario divertissant et irrévérencieux. Réflexion politique plutôt mince et convenue. Mise en scène fougueuse. Interprétation énergique de W. Beatty.

13 ans + (langage vulgaire)
4

Bulworth (Bulworth)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 1998. Comédie satirique de Warren Beatty avec Warren Beatty, Halle Berry, Don Cheadle.

Après avoir engagé un tueur pour l'abattre, un sénateur dépressif décide de changer son discours politique en ne disant plus que la vérité. Scénario divertissant et irrévérencieux. Réflexion politique plutôt mince et convenue. Mise en scène fougueuse. Interprétation énergique de W. Beatty. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
A quelques jours du vote, la réélection du sénateur Jay Bulworth semble assurée. Mais c'est alors qu'il succombe à une crise existentielle grave et décide d'en finir avec la vie. Requérant l'aide d'un tueur professionnel, il organise son propre assassinat et décide que, pour le peu qu'il lui reste à vivre, il ne dira plus que la vérité, ce qui ne plaît évidemment pas à ses organisateurs politiques. Mais la ferveur populaire à l'égard de ce «Bulworth nouveau» est telle que le sénateur reprendra goût à la vie et à la politique. Or, il est trop tard pour rappeler le tueur.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le quatrième film de Warren Beatty en tant que réalisateur s'inscrit dans la foulée récente d'oeuvres traitant de la vie publique et privée des politiciens américains. Bulworth se démarque cependant assez nettement de ces autres productions en raison de son approche originale, amusante et furieusement irrévérencieuse qui égratigne tout sur son passage, en commençant par Beatty lui-même. Ecrit sous forme de pamphlet délirant, mené frénétiquement par un auteur en pleine forme et soutenu par des maîtres de l'image comme le cameraman Vittorio Storaro, le décorateur Dean Tavoularis et la costumière Milena Canonero) Bulworth s'avère, dans sa forme du moins, un divertissement réussi. Cependant le fond déçoit, car au delà de son approche bruyante et baroque, on ne peut s'empêcher de penser que ce film est somme toute racoleur et plutôt démagogique. En fait Beatty, qui pourtant cherche à dénoncer l'absence de réflexion politique, n'a rien d'extraordinaire à dire sur les maux de l'Amérique. Il perpétue donc ce qu'il condamne en dissimulant l'absence de contenu sous un enrobage spectaculaire et distrayant.

Texte : Carlo Mandolini

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3