Go to main content
3

On connaît la chanson

Fr. 1997. Comédie de moeurs de Alain Resnais avec Sabine Azéma, Agnès Jaoui, André Dussollier. Deux soeurs sont au centre de divers chassés-croisés amoureux et professionnels impliquant des parents, des amis et des amants. Dialogues émaillés d'extraits de chansons du répertoire français. Écriture pleine de fraîcheur et de finesse. Réalisation souple. Interprétation fort inspirée.

Général
3

On connaît la chanson (On connaît la chanson)

Général Général

Fr. 1997. Comédie de moeurs de Alain Resnais avec Sabine Azéma, Agnès Jaoui, André Dussollier.

Deux soeurs sont au centre de divers chassés-croisés amoureux et professionnels impliquant des parents, des amis et des amants. Dialogues émaillés d'extraits de chansons du répertoire français. Écriture pleine de fraîcheur et de finesse. Réalisation souple. Interprétation fort inspirée.

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
Récompenses
Camille, étudiante en Histoire, se lie d'amitié avec Simon, un agent immobilier secrètement amoureux d'elle. En accompagnant sa soeur Odile qui se cherche un nouvel appartement, Camille rencontre Marc, le patron de Simon, et en tombe amoureuse. Par ailleurs, Odile renoue avec Nicolas, un vieil ami récemment de retour à Paris où il se cherche un logement avec l'aide de Simon. Tout ce beau monde se retrouve pour pendre la crémaillère dans le nouveau logis d'Odile et de son mari infidèle Claude.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Alain Resnais a voulu dans son nouveau film rendre hommage au scénariste anglais Dennis Potter, auteur de Pennies from Heaven et The Singing Detective, des oeuvres où les interprètes se mettent parfois à chanter des airs d'époque en play-back. Reprenant exactement la même idée, Resnais et ses scénaristes ont imaginé des chassés-croisés amoureux et professionnels entre divers Parisiens quelque peu névrosés qui se mettent, donc, à entonner ici et là des succès connus du répertoire ancien ou récent de la chanson française. Ces airs s'intègrent avec bonheur dans les savoureux dialogues où ils servent parfois de contrepoint comique à des moments dramatiques. Dans ce film, Resnais n'est pas loin de proposer une version purement parisienne des comédies de moeurs bourgeoises de Woody Allen. Quoiqu'il en soit, la finesse de l'écriture s'allie à la souplesse de la mise en scène pour faire passer au spectateur un moment très agréable. Le jeu des interprètes s'avère fort inspiré, même dans les passages où ils doivent se contenter de chanter en play-back.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3