Go to main content
4

Eve's Bayou

É.-U. 1997. Drame psychologique de Kasi Lemmons avec Jurnee Smollett, Samuel L. Jackson, Lynn Whitfield. Une enfant s'ouvre au monde des adultes après avoir surpris son père en pleins ébats sexuels avec une voisine. Variation sur le thème du rite de passage. Univers pittoresque. Mariage de différents tons et styles. Mise en scène feutrée. Distribution assurée.

13 ans +
4

Eve's Bayou (Eve's Bayou)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 1997. Drame psychologique de Kasi Lemmons avec Jurnee Smollett, Samuel L. Jackson, Lynn Whitfield.

Une enfant s'ouvre au monde des adultes après avoir surpris son père en pleins ébats sexuels avec une voisine. Variation sur le thème du rite de passage. Univers pittoresque. Mariage de différents tons et styles. Mise en scène feutrée. Distribution assurée.

Année :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Lion's Gate
Dans les années 50, après avoir surpris son père en pleins ébats sexuels avec une voisine, Eve, dix ans, plonge tête première dans l'adolescence. Tout au long de ce torride été louisianais qui commence, la fillette est témoin des tensions matrimoniales entre ses parents, citoyens riches et bien en vue, ainsi que de la tristesse de sa tante adorée, une veuve clairvoyante qui l'incite à la méfiance. Aussi, lorsque sa soeur aînée prétend lui révéler les désirs incestueux de son père, Eve décide de se venger, sans toutefois questionner la véracité des faits.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Premier film de Kasi Lemmons, produit sous le patronage de Samuel L. Jackson, Eve's Bayou consiste en une variation sur le thème maintes fois exploré du rite de passage à l'âge adulte. Portant aussi sur la force d'un mensonge et la découverte de la faculté de discernement par une enfant, ce drame fortement sentimental aspire à un mariage de tons et de styles qui évoquerait simultanément le fantaisiste, le fantastique et le réaliste. Eve's Bayou bénéficie d'une mise en scène feutrée "à l'ancienne" et exercée dans un cadre tellement idyllique qu'il en devient surréaliste. Ainsi, la photographie lustrée révèle parfaitement la beauté des paysages, comme les répliques en cajun et les secrets vaudou habillent de pittoresque un univers de gens de race noire fortement marqué par les présences féminines. L'ensemble est peut-être un peu affaibli par la musique d'inspiration traditionnelle de Terence Blanchard, à laquelle la cinéaste a trop souvent recours, mais les acteurs, tel Samuel L. Jackson, parviennent à démontrer l'étendue de leur registre.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3