Aller au contenu principal
4

Des hommes d'influence (Wag the Dog)

É.-U. 1997. Comédie satirique de Barry Levinson avec Dustin Hoffman, Robert De Niro, Anne Heche. Afin de minimiser dans les médias les effets d'un scandale, la Maison Blanche invente une guerre entre les États-Unis et l'Albanie. Traitement exagéré mais fort distrayant. Dialogues souvent brillants. Rythme vif. Jeu savoureux de D. Hoffman.

Général
4

Des hommes d'influence (Wag the Dog)

Général Général

É.-U. 1997. Comédie satirique de Barry Levinson avec Dustin Hoffman, Robert De Niro, Anne Heche.

Afin de minimiser dans les médias les effets d'un scandale, la Maison Blanche invente une guerre entre les États-Unis et l'Albanie. Traitement exagéré mais fort distrayant. Dialogues souvent brillants. Rythme vif. Jeu savoureux de D. Hoffman. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
Récompenses
Deux semaines avant une élection, le président des États-Unis est surpris en train de faire des avances sexuelles à une adolescente. Au moment où cette nouvelle choquante atteint les médias, les conseillers du politicien décident de détourner l'attention des journalistes en créant de toutes pièces une guerre entre leur pays et l'Albanie. Ils vont même jusqu'à recruter un producteur hollywoodien pour filmer des reportages fictifs sur ce conflit qui n'existe pas. Mais cette gigantesque mystification connait bientôt quelques ratés...

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après avoir signé ces dernières années une série de films ambitieux thématiquement ou esthétiquement mais plutôt décevants à l'arrivée (TOYS, JIMMY HOLLYWOOD, DISCLOSURE, SLEEPERS), Barry Levinson livre ici son meilleur long métrage depuis longtemps. Ce qui ne veut pas dire qu'on soit devant un chef-d'oeuvre, loin s'en faut. En s'attaquant à la fois au monde de la politique et à celui des médias, le réalisateur et ses scénaristes ont accouché d'un film distrayant et parfois malin auquel il manque cependant un soupçon de noirceur et de vitriol. Les coulisses de la manipulation de l'information sont présentées en des termes tellement exagérés que l'impact de la satire s'émousse au contact presque permanent de la caricature. Le message du film devient alors moins dérangeant qu'il aurait pu l'être. Reste une comédie menée à vive allure dans laquelle David Mamet démontre une fois de plus son génie des dialogues. Dustin Hoffman domine une excellente distribution avec sa performance comique savoureuse.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3