Aller au contenu principal
3

La Plante humaine

Qué. 1996. Film d'animation de Pierre Hébert avec Michael Lonsdale, Sotigui Kouyaté, Ignacio Ramonet. Le monde vu à travers l'imaginaire et le regard d'un veuf retraité qui mène une petite vie tranquille. Intéressant décalage entre l'animation et les prises de vues réelles. Commentaire probant. Quelques redites et longueurs. Contribution sympathique de M. Lonsdale.

Général
3

La Plante humaine (La Plante humaine)

Général Général

Qué. 1996. Film d'animation de Pierre Hébert avec Michael Lonsdale, Sotigui Kouyaté, Ignacio Ramonet.

Le monde vu à travers l'imaginaire et le regard d'un veuf retraité qui mène une petite vie tranquille. Intéressant décalage entre l'animation et les prises de vues réelles. Commentaire probant. Quelques redites et longueurs. Contribution sympathique de M. Lonsdale. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Veuf et retraité, Michel mène une petite vie tranquille. Il sort rarement de son modeste appartement, sinon pour faire quelques courses dans le voisinage. Nourrie de souvenirs, son imagination fertile s'alimente aussi des images qu'il puise dans sa collection de cartes postales du monde entier. Le vieil homme passe aussi le temps à lire un conte folklorique africain, tout en jetant parfois un oeil distrait sur son téléviseur où la guerre du Golfe fait rage.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cinéaste et artiste spécialisé dans l'animation "en direct" sur scène, Pierre Hébert a fait sa marque comme auteur de films d'animation expérimentaux. Il crée ici en dessins animés un petit univers domestique où évolue un personnage constamment sollicité par des images médiatisées (téléviseur, photographies) ou mentales (lecture du conte) qui sont montrées en prises de vue réelles intégrées à l'animation. Ainsi, l'auteur crée un décalage fondé sur une sorte de paradoxe, puisqu'ici le réel existe essentiellement dans le dessin animé. L'auteur exploite ce décalage pour développer un commentaire sur l'ambiguïté du rapport entre l'image et la réalité, notamment au niveau de la perception individuelle de chaque être (sensibilité propre, influence de la mémoire). Le résultat s'avère plus que probant, même si le format long métrage impose des redites et des longueurs. L'acteur français Michael Lonsdale, qui apparaît brièvement dans le prologue et l'épilogue, prête sa voix au protagoniste à qui il confère une belle humanité.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3