Aller au contenu principal
5

Un Week-end en famille (Home For the Holidays )

É.-U. 1995. Comédie de moeurs de Jodie Foster avec Holly Hunter, Robert Downey Jr., Anne Bancroft. Les retrouvailles des membres d'une famille à l'occasion du week-end de l'Action de Grâce tournent aux règlements de compte. Observations de moeurs caricaturales. Réalisation énergique mais superficielle. Bons interprètes jouant de façon plutôt frénétique.

Général
5

Un Week-end en famille (Home For the Holidays )

Général Général

É.-U. 1995. Comédie de moeurs de Jodie Foster avec Holly Hunter, Robert Downey Jr., Anne Bancroft.

Les retrouvailles des membres d'une famille à l'occasion du week-end de l'Action de Grâce tournent aux règlements de compte. Observations de moeurs caricaturales. Réalisation énergique mais superficielle. Bons interprètes jouant de façon plutôt frénétique. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Paramount
À Baltimore, à l'occasion du week-end de l'Action de Grâce, Adele et Henry accueillent leur famille pour le repas traditionnel. Sont présents leur fille Claudia, qui vient de perdre son emploi et n'a guère le coeur à la fête, leur fils Tommy, un homosexuel fantasque venu de Boston avec son compagnon Leo, puis leur autre fille Joanne et son mari Walter, qui ne s'entendent guère avec les autres. Enfin, il y a Glady, l'excentrique soeur d'Adele qui n'a plus toute sa tête. Les retrouvailles tournent rapidement aux règlements de compte.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après avoir signé LITTLE MAN TATE, un premier film tendre et d'une assez belle finesse psychologique, Jodie Foster propose cette fois une comédie nettement plus caricaturale. À la manière d'un huis clos théâtral, le film réunit un groupe de personnages dans un lieu unique, pour une période limitée, et s'amuse à observer leurs comportements exacerbés. L'ensemble jouit d'un rythme soutenu, alimenté par une quasi frénésie qui affecte autant le jeu des comédiens que l'enchaînement des scènes. Malheureusement, cette énergie tourne un peu à vide, car les conflits sont évoqués de façon superficielle et les personnages manquent de nuances psychologiques. Par ailleurs, le scénario est construit de façon relâchée et l'intrigue sentimentale qui occupe le dernier tiers du film semble arbitraire et forcée. Foster manifeste beaucoup moins d'imagination que dans la mise en scène de son film précédent. Des interprètes de grand talent retiennent néanmoins l'attention.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3