Goto main content
2

La Dernière Marche (Dead Man Walking)

É.-U. 1995. Drame psychologique de Tim Robbins avec Susan Sarandon, Sean Penn, Robert Prosky. Une religieuse et travailleuse sociale apporte un soutien spirituel à un détenu condamné à la peine capitale. Scénario inspiré d'une histoire vraie. Sujet bouleversant abordé avec tact et sensibilité. Mise en scène entièrement au service des personnages. Jeu saisissant de S. Penn et S. Sarandon.

13 ans +
2

La Dernière Marche (Dead Man Walking)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 1995. Drame psychologique de Tim Robbins avec Susan Sarandon, Sean Penn, Robert Prosky.

Une religieuse et travailleuse sociale apporte un soutien spirituel à un détenu condamné à la peine capitale. Scénario inspiré d'une histoire vraie. Sujet bouleversant abordé avec tact et sensibilité. Mise en scène entièrement au service des personnages. Jeu saisissant de S. Penn et S. Sarandon.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Tim Robbins
D'après le livre de Helen Prejean
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Soeur Helen Prejean, une travailleuse sociale, est appelée à offrir un soutien spirituel à un détenu condamné à la peine capitale pour le meurtre de deux adolescents. Bien que les parents des victimes et certains membres de sa communauté condamnent son intervention, soeur Helen persiste à vouloir conduire le condamné vers une mort digne et repentante.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À travers ce deuxième film, Tim Robbins (BOB ROBERTS) poursuit son autopsie de la société américaine avec un sujet des plus consistants, bien que portant à la controverse. Au-delà des considérations religieuses que Robbins aborde avec un respect solennel, cet intense face-à-face fait appel à l'humanité que chaque individu possède au fond de lui et ce, sur le mode de la confession plutôt que du procès. Robbins contourne tous les pièges en prenant parti pour les émotions brutes que suscite cette histoire inspirée du récit véridique de soeur Helen Prejean. Sa caméra fixe scrute les visages et multiplie les images fortes, dans une volonté de dépouillement qui exclut toute manipulation sentimentale. Son film s'égrène comme un chapelet, étirant le temps en dernière heure, pour évoquer la douloureuse attente du condamné, à qui Sean Penn prête ses traits et son talent. Susan Sarandon communie avec lui dans la plus parfaite harmonie.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Alain Raoust avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer. Classement: Général.

Une ébéniste décroche un emploi d'été à la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Sous un soleil de plomb, sa quiétude est troublée par l'irruption d'une participante de téléréalité égarée et du frère de son ancien amoureux.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3